BOUTON Jean-François

Par Pierre-Henri Zaidman

Né le 16 avril 1819 à Corravilliers (Haute-Saône) ; menuisier ; domicilié 6, passage Falaise (Paris, XVIIIe arr.) ; communard.

Enfant naturel, Jean-François Bouton avait servi dans l’armée et obtenu la médaille militaire ; il s’installa comme cultivateur puis vint à Paris pour travailler comme ouvrier menuisier. Il était marié et avait deux enfants.
Il fut élu sergent dans la 6e compagnie du 61e bataillon de la Garde nationale pendant le Siège de Paris et continua de servir après le 18 mars 1871. Fait prisonnier à Meudon le 3 avril, il fut détenu à Belle-Île. Sa femme reçut 25 francs de la municipalité du XVIIIe le 15 mai.
Il mourut à Paris (XVIIIe arr.) le 3 novembre 1874.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article242480, notice BOUTON Jean-François par Pierre-Henri Zaidman, version mise en ligne le 9 septembre 2021, dernière modification le 9 septembre 2021.

Par Pierre-Henri Zaidman

SOURCES : Arch. Min. Guerre, Ly 56. — Arch. Paris, D2R4 74 et V4E 4925 (2513).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément