FOURNIER Pierre, Antoine

Par Jacques Girault

Né le 21 juillet 1925 à Saint-Jean-Soleymieux (Loire), mort le 28 novembre 1995 à Saint-Étienne (Loire) ; instituteur ; syndicaliste SNI et militant communiste de la Loire.

Fils d’un facteur des postes, communiste, et d’une receveuse des PTT, Pierre Fournier, titulaire du brevet supérieur, devint instituteur en 1946 et adhéra au Syndicat national des instituteurs. Il enseignait à Bouthéon (Loire) au milieu des années 1960.

Membre de l’Armée secrète en août 1944, Pierre Fournier devint franc-tireur et partisan en septembe-octobre 1944, puis effectua son service militaire en 1945.

Pierre Fournier se maria en octobre 1944 à Luriecq (Loire) avec Raymonde Baroux, militante communiste. Le couple eut trois enfants.

Membre du conseil syndical de la section départementale du SNI, Pierre Fournier devint membre du bureau départemental en 1963.

Pierre Fournier adhéra aux Jeunesses communistes en 1944 et au Parti communiste français en 1945. Secrétaire de la cellule de son village, il devint secrétaire de la section communiste de Saint-Galmier en 1963. Candidat au conseil général dans le canton de Saint-Galmier en 1964, il le fut à nouveau en 1970 et arriva en quatrième position avec 753 voix.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article24252, notice FOURNIER Pierre, Antoine par Jacques Girault, version mise en ligne le 12 janvier 2009, dernière modification le 12 janvier 2009.

Par Jacques Girault

SOURCE : Arch. comité national du PCF.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément