FOURVEL Gabriel [pseudonyme dans la Résistance : Casimir]

Par Benoît Prieur

Né le 11 avril 1922 à Rabat (Protectorat français au Maroc, aujourd’hui Maroc), sommairement exécuté le 10 juillet 1944 à Capvern (Hautes-Pyrénées) ; résistant AS du Groupe Bernard de Bagnères-de-Bigorre (Hautes-Pyrénées), homologué Forces françaises de l’Intérieur

Membre du Groupe Bernard, secteur II de l’Armée secrète des Hautes-Pyrénées, dirigé par Maurice Benezech (alias Bernard), Gabriel Fourvel fut impliqué dans le combat de Payolle, hameau de la commune de Campan (Hautes-Pyrénées), face aux Allemands le 10 juillet 1944. Il fut fait prisonnier avec Bernard Ravitsky et Jacques Soubielle.
Leurs dépouilles mutilées furent retrouvées le 12 juillet 1944.
Son nom apparaît sur la stèle commémorative de la Résistance au bois de Peyrehicade et sur un mémorial à Capvern (Hautes-Pyrénées) ainsi que sur les monuments commémoratif du Groupe Bernard à Campan et Ancizan (Hautes-Pyrénées).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article242565, notice FOURVEL Gabriel [pseudonyme dans la Résistance : Casimir] par Benoît Prieur, version mise en ligne le 14 septembre 2021, dernière modification le 14 septembre 2021.

Par Benoît Prieur

SOURCES : Service historique de la Défense, Caen, AC 21 P 186769 (nc). — Service historique de la Défense, Vincennes GR 16 P 232005 (nc). — Mentionné (p. 52) in Jean Dupuy, La Résistance par ceux qui l’ont faite : 65 biographies de combattants FFI des Hautes-Pyrénées, Cairn, novembre 2019. — Mémoire des hommes — Mémorial Genweb. — Geneanet. — « Capvern. Au lieu-dit Peyrehicade cérémonie combat de Payolle », Le Petit journal, 19 juillet 2021, lien.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément