MOZELLE Paul, Marie, Camille

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 20 octobre 1924 à Florémont (Vosges), mort en action le 5 septembre 1944 à Charmes (Vosges) ; résistant du groupe Lorraine 42 et des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Paul, Marie, Camille Mozelle était le fils de Marcel, Alphonse et de Camille, Justine, Lucie Maillard, son épouse. Sa mère mourut quelques semaines après sa naissance.
Paul Mozelle entra dans la Résistance au Groupe Lorraine 42.
Les derniers occupants allemands évacuèrent la ville de Charmes le 1er septembre 1944. Le lendemain, le maquis du lieutenant Paul Martin prit possession de l’hôtel de ville. Le 3 septembre, deux automobiles de la Feldgendarmerie allemande parcoururent les rues et furent attaquées par les maquisards. Les véhicules furent mis hors d’usage, un feldgendarme fut tué et un fait prisonnier mais les autres parvinrent à s’échapper. L’après-midi une troupe allemande forte de 300 soldats d’infanterie appuyés par trois blindés arriva par la route d’Essegney. Après un engagement avec les maquisards et la perte d’un blindé sur une mine, ils se retirèrent dans la soirée. Le lundi 4 septembre, les FFI profitant de l’absence des Allemands, renforcèrent leurs défenses mais ils étaient faiblement armés : quatre mitrailleuses, quelques mitraillettes et de vieux fusils Lebel. À la tombée de la nuit, 600 Waffen SS attaquèrent. Après une résistance sur le pont de la Moselle, le combat se poursuivit dans le village. Le 5 septembre les Allemands, maîtres des lieux, se livrèrent au pillage, incendièrent la ville et déportèrent plus de 150 personnes dans les camps de concentration. Cent d’entre elles ne reviendront pas, dont le maire, Henri Breton, âgé de 76 ans, qui s’était proposé lui-même de partir avec les désignés au départ. La ville ne sera libérée que le 12 septembre par les Américains, les Allemands l’évacuant après un violent bombardement de l’artillerie alliée. Paul Mozelle fut tué dans les combats du 5 septembre 1944.
Il obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué soldat des Forces françaises de l’intérieur (FFI).
Son nom figure sur le monument commémoratif du groupe Lorraine 42, à Vigneulles (Meurthe-et-Moselle), sur le monument aux morts 1939-1945 et la stèle commémorative du groupe Lorraine 42, à Charmes et sur le monument aux morts, à Florémont (Vosges).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article242571, notice MOZELLE Paul, Marie, Camille par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 15 septembre 2021, dernière modification le 21 septembre 2021.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : AVCC, Caen, AC 21 P 98486 (nc) et SHD, Vincennes, GR 16 P 436377 (nc).— Arch. Dép. Vosges, recensement Florémont 1926, 6M728-107474, p. 9 — Wikipédia Charmes (Vosges).— Mémoire des hommes.— Mémorial Genweb. — Geneanet

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément