LICHTLIN Joseph, Louis, Eugène

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 5 avril 1907 à Vagney (Vosges), exécuté sommairement le 5 octobre 1944 à Urbès (Haut-Rhin) ; garde forestier ; résistant des Forces françaises de l’Intérieur (FFI).

Joseph Lichtlin était le fils d’ Eugène Jean et de Marie Eugénie Colin. Il était marié avec Marie Lucie Kree et était domicilié à Bussang (Vosges), où il exerçait le métier de garde forestier.
Il entra dans la Résistance au maquis des Vosges. Il fut capturé par la Sipo-SD à Bussang et fusillé par les Allemands avec sept autres résistants le 4 octobre 1944 au ravin du Steingraben, à Urbès (Haut-Rhin). Il avait seulement été blessé au genou et à la cuisse gauche. Un autre rescapé, Robert Curien lui porta secours et le conduisit en direction du col des Allemands dans le but de rejoindre le maquis du Séchenat. En cours de route il s’arrêta pour s’assoir sur un sapin et ne put repartir, perdant beaucoup de sang. Il laissa partir son compagnon et se réfugia dans la cabane d’un garde-frontière du nom de Schroeder qui le retrouva le lendemain et lui donna à boire et manger. Il commit cependant l’imprudence d’en parler à ses collègues à Urbès et les tueurs du Steingraben l’apprirent. Ils partirent à sa recherche et l’achevèrent. Son corps ne fut retrouvé que le 5 avril 1945 après la fonte des neiges, enseveli sous un tas de pierres.
Le corps fut remis à sa famille et inhumé au cimetière de Saint-Maurice-sur-Moselle (Vosges).
Il obtint la mention « Mort pour la France » et le titre de "Déporté et interné résistant" (DIR) et fut homologué soldat des Forces françaises de l’Intérieur (FFI).
Il reçut la Médaille de la Résistance à titre posthume par décret du 07/11/1958 publié au JO le 03/12/1958.
Son nom figure sur le monument commémoratif des fusillés, à Urbès et le monument aux morts, à Saint-Maurice-sur-Moselle.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article242586, notice LICHTLIN Joseph, Louis, Eugène par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 16 septembre 2021, dernière modification le 16 septembre 2021.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : AVCC, Caen, AC 21 P 78492 (nc).— SHD, Vincennes, GR 16 P 372217 (nc).— Transvosges 16 septembre 2014 : La tragédie du Steingraben.— Lycée Scheurer-Kestner de Thann, classe de T STMG1, 2015/2016. Allemand, Marguerite Kubler Résistance active dans la vallée de la Thur et maquis des Vosges.— Mémoire des Hommes.— Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément