PAQUAY Oscar François Benoit.

Par Jean Puissant

Lessines (pr. Hainaut, anciennement arr. Soignies ; aujourd’hui arr. Ath), 5 décembre 1851 – Lessines, 20 juillet 1899. Enseignant, militant socialiste, publiciste, député de l’arrondissement de Soignies représentant le Parti ouvrier belge.

Issu d’une famille catholique, Oscar Paquay entreprend de longues études au collège d’Enghien (pr. Hainaut, anciennement arr. Soignies ; aujourd’hui arr. Ath), puis à l’École normale d’Anvers (Antwerpen, pr. et arr. Anvers). Il est ensuite étudiant en théologie au Séminaire des Missions étrangères en France. Après quoi, il est professeur et traducteur en Allemagne et en Grande-Bretagne durant dix ans.

Rentré en Belgique en 1889, spiritualiste et démocrate, Oscar Paquay se convertit au socialisme. Il est un des fondateurs de la ligue du travail, syndicat des ouvriers carriers, en 1889, qui fait construire en 1892 un bâtiment à destination d’une maison du peuple. C’est au sein de cette dernière qu’est créée la coopérative de consommation La Sociale en 1893. Cette société coopérative étend son influence sur les environs plus ruraux, mais est fragilisée par le décès précoce de son fondateur et inspirateur en 1899.

De son vivant, Oscar Paquay exerce une réelle autorité morale sur ce public ouvrier. « Il avait les allures d’un pasteur anglais et ses discours étaient imprégnés de réminiscences religieuses et bibliques », écrit Louis Bertrand (Histoire de la coopération en Belgique. Les hommes - Les idées - Les faits, t. II, Bruxelles, 1903, p. 549). Paquay semble inspiré par les Trades unions et leurs leaders syndicaux prédicateurs dissidents.

En 1894, lors des premières élections au suffrage universel à vote plural masculin, Oscar Paquay est élu député de Soignies représentant le nord carrier (porphyre) de l’arrondissement, avec Jules Mansart, l’ancien mineur pour le bassin du Centre (pr. Hainaut) et Louis Bertrand, l’ancien tailleur de pierre devenu un des dirigeants du Parti ouvrier belge (POB). La majorité des électeurs libéraux se sont prononcés au second tour, à la surprise générale, en faveur des trois candidats socialistes, amplifiant le succès du jeune parti dans le sillon industriel wallon. Oscar Paquay crée également un cercle de propagande. Il est l’auteur de plusieurs brochures et collabore au Peuple. C’est René Branquart qui reprend son mandat de député après son décès.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article242603, notice PAQUAY Oscar François Benoit. par Jean Puissant, version mise en ligne le 16 septembre 2021, dernière modification le 16 septembre 2021.

Par Jean Puissant

ŒUVRE : Le programme social de la Ligue du travail de Lessines pouvant servir de plate-forme à toutes les associations de travailleurs, Lessines, 1892 – Le prolétaire urbain et rural, Bruxelles, Imprimerie Brismée, 1895.

SOURCE : BERTRAND L., Histoire de la coopération en Belgique. Les hommes - Les idées - Les faits, t. II, Bruxelles, 1903.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément