FULGRAFF André

Par Julien Veyret

Professeur, puis principal de collège à Colmar (Haut-Rhin) ; militant syndicaliste du SNET.

André Fulgraff, élève de l’École normale supérieure de l’enseignement technique (section EF, lettres-langues) de 1937 à 1939, était, après la guerre, professeur au collège technique de garçons de Colmar (Haut-Rhin) où il dirigeait les classes d’orientation (6e et 5e) communes au collège et au lycée Bartholdi, initiative expérimentale appuyée par le directeur de l’Enseignement du second degré Gustave Monod, l’Inspection académique et l’association locale des parents d’élèves.

Secrétaire régional du Syndicat national de l’enseignement technique pour l’Académie de Strasbourg en 1951, il appelait à voter pour la liste « autonome » aux élections à la commission administrative nationale en 1953 et y était élu comme membre suppléant de 1952 à 1954. Dans les années 1960 et jusqu’à sa retraite, il devint principal du collège d’enseignement secondaire Molière installé dans la ZUO de Colmar. En mai-juin 1968, son établissement accueillit les enseignants grévistes de la région pour leurs réunions.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article24277, notice FULGRAFF André par Julien Veyret, version mise en ligne le 16 janvier 2009, dernière modification le 7 décembre 2018.

Par Julien Veyret

SOURCES : Le Travailleur de l’enseignement technique. — Témoignage de Léon Strauss.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément