DOYAT Robert, Joseph

Par Jean-Luc Marquer

Né le 19 mai 1904 à Anjou (Isère), mort accidentellement en action le 22 août 1944 à Beaufort-sur-Gervanne (Drôme) ; boulanger ; résistant de l’Armée secrète, homologué Forces françaises de l’Intérieur.

Robert, Joseph Doyat était le fils d’Eugène, Jean et d’Angélique Gabet.
Engagé volontaire pour 3 ans le 28 janvier 1924 à la mairie de Roussillon (Isère) au titre du 5e dépôt des équipages de la Flotte à Toulon (Var), il apprit le métier de boulanger et devint boulanger-coq de 2ème classe le 1er septembre 1924, puis quartier-maître boulanger-coq le 1er septembre 1924. Il avait passé son brevet professionnel de boulanger le 26 mars 1924, puis son brevet d’État le 29 août 1924.
Il fut rendu à la vie civile le 29 août 1927 et emménagea à Romans-sur-Isère (Drôme) en 1928.
Il s’engagea dans la Résistance et rejoignit les rangs du 11e Régiment de Cuirassiers reconstitué dans le Vercors. Ses services sont homologués à partir du 20 août 1944.
Il fut mortellement blessé (fracture du crâne) le 22 août 1944 à Beaufort-sur-Gervanne (Drôme).
Robert Doyat obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué résistant, membre des Forces françaises de l’Intérieur.
Il est enterré dans la tombe familiale à Eymeux (Drôme).
Son nom figure sur le monument aux morts d’Eymeux et sur le monument commémoratif départemental à Saulce-sur-Rhône (Drôme).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article242774, notice DOYAT Robert, Joseph par Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 26 septembre 2021, dernière modification le 26 septembre 2021.

Par Jean-Luc Marquer

SOURCES : SHD Vincennes, GR 16 P 191671 (nc) ; GR 19 P 38/16. — AVCC Caen, AC 21 P 122993 (nc). — Arch. Dép. Isère, RMM, 1 R 1683, fiche 694. — Mémoire des hommes — Geneanet — Site 11ème Cuirassier-Vercors.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément