TORRES-MOLLA Vincente ou TORRÈS Vincent

Par Jean-Luc Marquer

Né le 24 août 1914 à Algemesi (Espagne), sommairement exécuté par les Allemands le 6 août 1944 à Villard-de-Lans (Isère) ; sous-officier de carrière ; résistant de l’Armée secrète, homologué Forces françaises de l’Intérieur et interné résistants (DIR).

D’origine espagnole, Vincente Torres-Molla était le fils de Vincente, Domenico et d’Isabella Molla, son épouse.
La famille qui habitait Villard-de-Lans (Isère) obtint la nationalité française par décret du 5 août 1932, publié au JO du 14 août 1932. Prénoms et noms furent alors francisés.
Vincent Torrès épousa Georgette, Gabrielle Repellin.
Sous-officier de carrière, il fut mis en congé d’armistice et revint à Villard-de-Lans.
Il s’engagea dans la résistance et rejoignit les rangs du maquis du Vercors, secteur 8 de l’AS-Isère. Il était sergent au 6e Bataillon de Chasseurs Alpins reconstitué.
Ses services sont homologués à partir du 9 juin 1944.
Fait prisonnier, il fut sommairement exécuté par les Allemands le 6 août 1944 au lieu-dit "La Bessia" à Villard-de-Lans.
Vincent Torrès obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué résistant, membre des Forces française de l’Intérieur, et interné résistant (DIR).
Il fut décoré de la Médaille de la Résistance à titre posthume.
Son nom figure sur le monument aux morts de Villard-de-Lans, sur une stèle érigée au lieu-dit "Les Bains" et la plaque commémorative, station 3 du chemin de croix, à Villard-de-Lans.


Voir : Villard-de-Lans

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article242781, notice TORRES-MOLLA Vincente ou TORRÈS Vincent par Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 26 septembre 2021, dernière modification le 9 octobre 2021.

Par Jean-Luc Marquer

SOURCES : SHD Vincennes, GR 16 P 574056 (nc) ; GR 19 P 38/16. — AVCC Caen, AC 21 P 162729 (nc). — Mémoire des hommes. — Geneanet. — Mémorial GenWeb. — Musée de la Résistance en ligne. — JORF Gallica. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément