BURIN Jean, Roger [Pseudonyme dans la Résistance : Le Grand]

Par Dominique Tantin

Né le 19 septembre 1924 à Donzenac (Corrèze), mort en action le 20 août 1944 à Rosiers-d ’Égletons (Corrèze) ; résistant dans l’Armée secrète, homologué Forces françaises de l’Intérieur.

Stèle commémorative à Rosiers-d’Égletons, au lieu-dit
Stèle commémorative à Rosiers-d’Égletons, au lieu-dit "Seugnac", au bord de la RD 142, à la sortie nord du hameau.

Jean Roger Burin était le fils de Joseph et Louise Valade, son épouse.
En 1936, ils étaient cultivateurs à Donzenac (Corrèze).
Roger Burin, alias Le Grand, avait rejoint les rangs des maquisards de l’Armée secrète de Corrèze. Il participa à la bataille d’Égletons (14-20 août 1944) qui opposa les maquisards AS et FTP à un bataillon du 194e régiment de sécurité de la Wehrmacht retranché dans le bâtiment de l’Ecole nationale professionnelle (ENP) d’Égletons (Corrèze).
Il fut tué le 20 août 1944, jour de l’évacuation par les Allemands de la ville d’Égletons vers Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), lors d’un accrochage qui eut lieu sur la commune de Rosiers-d’Égletons (Corrèze), au lieu-dit "Seugnac", au bord de la RD 142, à la sortie nord du hameau.

Il fut homologué FFI et obtint la mention « Mort pour la France ».
Son nom est inscrit sur une stèle avec celui de Jean-Baptiste Gibiat*, FTP, tué au même endroit le 3 août 1944, lors de l’entrée des Allemands à Égletons. Son nom est également inscrit sur le monument aux Morts de sa commune natale.


Voir Égletons (Corrèze), 14-20 août 1944

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article242845, notice BURIN Jean, Roger [Pseudonyme dans la Résistance : Le Grand] par Dominique Tantin , version mise en ligne le 1er octobre 2021, dernière modification le 27 octobre 2021.

Par Dominique Tantin

Stèle commémorative à Rosiers-d'Égletons, au lieu-dit "Seugnac", au bord de la RD 142, à la sortie nord du hameau.
Stèle commémorative à Rosiers-d’Égletons, au lieu-dit "Seugnac", au bord de la RD 142, à la sortie nord du hameau.

SOURCES : Service historique de la Défense, Vincennes GR 16 P 97928 (nc) et AI 1Mi 28 (nc). — Arch. Dép Corrèze, Recensement 1936 Donzenac, 6M163, p. 66. — Maquis de Corrèze, 150 combattants et témoins, Paris, Éditions Sociales, 1975, pp. 463-507 et 527. — Mémoire des Hommes. — MémorialGenWeb. — Recherches dans l’État civil en ligne des Arch. Dép. de Corrèze.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément