RUDELSHEIM Simon, Bernard

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 23 mars 1920 à Tjepoe (Indonésie), mort par suicide le 21 août 1942 à Langres (Haute-Marne) ; étudiant ; victime civile.

Simon, Bernard RUDELSHEIM
Simon, Bernard RUDELSHEIM

Juif hollandais, Simon Rudelsheim était le fils de Jacob Simon (1887-1969), médecin, et de Rosa de Vries (1893-1975). Il avait une sœur, Henriette Carolina (1921-1991).
À partir de 1939, il fut étudiant à l’université de technologie de Delft (Pays-Bas).
Il se réfugia à Paris après l’occupation de son pays par les Allemands.
Ayant quitté précipitamment Paris, il fut arrêté par la Sipo-SD à Langres (Haute-Marne) le 20 août 1942. Il se suicida le lendemain 21 août 1942.
Il est inhumé dans le carré militaire du cimetière communal, à Langres (Haute-Marne).
Le Joods Monument à Amsterdam (Pays-Bas) et le Mémorial de Yad Vashem à Jérusalem (Israël) le recensent parmi les victimes de la Shoah..

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article242846, notice RUDELSHEIM Simon, Bernard par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 1er octobre 2021, dernière modification le 1er octobre 2021.

Par Jean-Louis Ponnavoy

Simon, Bernard RUDELSHEIM
Simon, Bernard RUDELSHEIM

SOURCES : Mémorial Find a Grave.— Geneanet.— Mémorial Genweb. — Joods Monument. — Mémorial de Yad Vashem, Jérusalem (Israël).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément