LEYRIS Jean, Michel

Par Dominique Tantin

Né le 11 avril 1923 à Saint-Yrieix-le-Déjalat (Corrèze), tué le 18 août 1944 à Égletons (Corrèze) ; résistant dans l’Armée secrète (AS).

Jean, Michel Leyris était le fils de Louis, forgeron, et de Marie, Berthe, Faure, épicière, son épouse.
En 1926, la famille demeurait à Saint-Yrieix-le-Déjalat (Corrèze).
En âge d’être requis pour le STO, Jean Leyris avait rejoint les rangs des maquisards de l’Armée secrète (Corps franc de Tulle) le 7 juin 1944.
Il fut capturé par les Allemands le 3 août 1944 lors d’un accrochage à Vitrac-sur-Montane (Corrèze), une commune traversée par la RN89 empruntée par un bataillon du 194e régiment de sécurité de la Wehrmacht (300 hommes et une cinquantaine de véhicules) dans sa progression vers Égletons (Corrèze).
Parvenus à Égletons le même jour avec leur prisonnier, les Allemands se retranchèrent dans le bâtiment de l’Ecole nationale professionnelle. Du 14 au 20 août 1944, une bataille rangée opposa les Allemands aux groupes de résistance des Francs-Tireurs et Partisans (FTP) et de l’Armée secrète (AS) appuyés par les Alliés (aviation et parachutistes). Le 18, la garnison reçut le renfort d’un fort détachement de la Brigade Jesser venu de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme). La Luftwaffe et la RAF vinrent appuyer les troupes au sol par des bombardements et des mitraillages, notamment dans la journée du 18 août.
Jean Leyris fut l’une des victimes de ces bombardements.
Il obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué FFI.
Son nom est inscrit sur le monument aux Morts de sa commune natale et la plaque commémorative 1939-1945 de la Mairie de Vitrac-sur-Montane.


Voir Égletons (Corrèze), 14-20 août 1944

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article242849, notice LEYRIS Jean, Michel par Dominique Tantin , version mise en ligne le 1er octobre 2021, dernière modification le 1er octobre 2021.

Par Dominique Tantin

SOURCES : AVCC Caen, AC 21 P 84346 — SHD Vincennes, GR 16 P 371053 (nc), AS, Arrondissement de Tulle, Corps Franc de Tulle, GR 19 P 19/3. — Arch. Dép. Corrèze, Recensement 1926, Saint-Yrieix-le-Déjalat, p. 12.— Maquis de Corrèze, 150 combattants et témoins, Paris, Edition Sociales, 1975, p. 529. — Mémoire des Hommes. — MémorialGenWeb. — Geneanet.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément