BLACHON Maurice, André

Par Jean-Luc Marquer

Né le 1er mai 1924 à Chatuzange-le-Goubet (Drôme), décédé des suites de ses blessures le 16 juin 1944 à Rencurel (Isère) ; résistant de l’Armée secrète.

Maurice, André Blachon était le fils de Ferdinand, Victorin Blachon, agriculteur, et de Félicie, Anaïs, Augusta Blachon.
La famille habitait le quartier de la Chopine à Chatuzange-le-Goubet (Drôme).
Sa mère mourut en 1929 après avoir donné naissance à 4 enfants.
Victorin Blachon épousa Emma Robin le 29 décembre 1931. Elle avait déjà une fille et eut avec Victorin 10 autres enfants.
Résistant du maquis du Vercors, secteur 8 de l’AS-Isère, Maurice Blachon fut mortellement blessé dans des circonstances imprécisées et mourut le 16 juin 1944 à la Balme-de-Rencurel, commune de Rencurel (Isère).
Il ne figure pas sur le registre des actes de décès de la commune de Rencurel mais une mention portée en marge de son acte de naissance reprend les date et lieu précités.
Il obtint la mention « Mort pour la France ».
Il est enterré dans le caveau familial au cimetière de Chatuzange-le-Goubet (Drôme).
Son nom figure sur le monument aux morts de Chatuzange-le-Goubet et sur le monument commémoratif départemental à Saulce-sur-Rhône (Drôme).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article242853, notice BLACHON Maurice, André par Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 11 octobre 2021, dernière modification le 11 octobre 2021.

Par Jean-Luc Marquer

SOURCES : AVCC, Caen, AC 21 P 23974 (nc).— SHD, Vincennes, GR 16 P 62060 (nc) ; GR 19 P 38/16.— Mémoire des hommes. — Mémorial GenWeb.— Geneanet.— État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément