PAGE Raymond, Jean, Joseph [Pseudonyme dans la Résistance : Raymond]

Par Jean-Luc Marquer

Né le 16 août 1920 à Fontaine (Isère), tué par un membre du PPF le 17 juin 1944 à Chasselay (Isère) ; résistant de l’Armée secrète, homologué Forces françaises de l’Intérieur

Raymond, Jean, Joseph Page était le fils de Léon, Jean, Joseph et d’Alice, Antoinette Merle.
Il fut accueilli au Foyer Départemental de la Côte-Saint-André (Isère) et fut élève au collège de cette commune.
Il s’engagea dans la Résistance rejoignant, fin 1942, le maquis du Vercors, secteur 8 de l’AS-Isère, puis le secteur 3 de l’AS-Isère, maquis de Chambarand.
Ses services sont homologués à partir du 1er mars 1943.
Dénoncé, il fut arrêté par les gendarmes à Voiron (Isère) et fut condamné à 4 mois de prison
À sa sortie, il fut envoyé en Allemagne pour le STO mais s’évada à Châlons-sur-Saône (Saône-et-Loire).
Retournant dans le Vercors, il s’y fit remarquer à l’occasion de plusieurs faits d’armes.
Il revint ensuite au maquis de Chambarand.
Il fut chargé d’arrêter un membre du PPF à Chasselay (Isère). L’ayant mal fouillé, il ne découvrit pas que l’homme possédait un pistolet. Il fut grièvement blessé de plusieurs balles mais eut la force de tuer le tireur d’une rafale de pistolet mitrailleur avant de mourir.
Le conducteur du véhicule Jean Pécheur, grièvement atteint à un bras, fut amputé.
L’acte de décès fut établi pour un inconnu.
Il obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué résistant, membre des Forces françaises de l’Intérieur.
Il fut enterré en premier lieu à Chasselay, puis inhumé le 18 novembre 1944 à Fontaine.
Il fut décoré de la Médaille de la Résistance à titre posthume par décert du 10 juillet 1975 publié au JO le 19 septembre 1975.
Son nom figure sur le monument aux morts de Fontaine (Isère), sur la plaque commémorative du camp de Chambarand à Viriville (Isère), sur la plaque commémorative des anciens du Foyer Départemental de la Côte-Saint-André morts pour la France, aujourd’hui Fondation d’Auteuil, et sur la plaque commémorative du collège de la Côte-Saint-André, aujourd’hui collège Jongkind.


Notice provisoire.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article242865, notice PAGE Raymond, Jean, Joseph [Pseudonyme dans la Résistance : Raymond] par Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 2 octobre 2021, dernière modification le 2 octobre 2021.

Par Jean-Luc Marquer

SOURCES : SHD Vincennes GR 16 P 454204 (nc) ; GR 19 P 38/16. — AVCC Caen, AC 21 P 124841 (nc). — Mémoire des hommes. — Mémorial GenWeb. — Geneanet.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément