DI GREGORIO Calogero, Jean, Baptiste

Par Jean-Luc Marquer

Né le 27 juin 1927 à Grenoble (Isère), porté disparu le 26 juillet 1944 ; résistant de l’Armée secrète, homologué Forces françaises de l’Intérieur

Calogero, Jean, Baptiste Di Gregorio était le fils de Liborio, manœuvre, et de Crosifissa Auria, son épouse. Ses parents étaient nés à Sommatino (Italie).
La famille obtint la nationalité française par décret du 5 mai 1937 paru au JORF le 16 mai 1937.
Originaire de Fontaine (Isère), il s’engagea dans la Résistance et rejoignit les rangs du maquis du Vercors, secteur 8 de l’As-Isère.
Ses services sont homologués à partir du 1er juillet 1944.
Il fut porté disparu le 26 juillet 1944.
Baptiste Di Gregorio fut homologué résistant, membre des Forces françaises de l’Intérieur.
Son nom figure sur le monument aux morts 1939-1945 de Fontaine (Isère) au cimetière de La Poya.


Notice provisoire

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article242879, notice DI GREGORIO Calogero, Jean, Baptiste par Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 6 octobre 2021, dernière modification le 6 octobre 2021.

Par Jean-Luc Marquer

SOURCES : SHD Vincennes, GR 16 P 185532 (nc) ; GR 19 P 38/16. — AVCC Caen, AC 21 P 120442 (nc). — Mémoire des hommes. — Geneanet. — JORF Gallica.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément