SOUKALSKI Jean

Par Jean-Luc Marquer

Né le 10 novembre 1922 à Kiev (Ukraine), grièvement blessé le 30 décembre 1943 au Pont-de-Claix (Isère) et mort de ses blessures le 12 janvier 1944 à La-Tronche (Isère) ; étudiant, éclaireur israélite de France ; résistant de l’Armée juive et de la Sixième, homologué Forces françaises de l’Intérieur

Jean Claude SOUKALSKI
Jean Claude SOUKALSKI
Photo : Richard Perrichon, Mémorial GenWeb, sous licence d’usage CC BY-NC-SA 2.0

Jean, Claude Soukalski était le fils d’Adolphe et de Julia Chodokoswski, son épouse.
Émigrant depuis l’Ukraine la famille s’installa au Havre (Seine-Maritime) où naquirent deux autres garçons, Bernard, puis Maurice. Adolphe Soukailski y tenait un commerce de bonneterie.
Jean, Claude Soukalski faisait partie des Éclaireurs israélites de France.
Dès la fin 1942, il entra dans le réseau de la Sixième et fut chargé de la diffusion des journaux clandestins dans la région du Lot-et-Garonne.
En janvier 1943, il partit pour l’Isère. Il y dirigea un service de faux-papiers destinés aux patriotes. Il reprit les armes en intégrant le corps francs de l’Armée juive et conduisit plusieurs actions à la tête d’une trentaine d’hommes.
Il habitait 4 rue Auguste Gaché à Grenoble (Isère).
Jean Soukalski fut blessé par un gendarme français le 30 décembre 1943 lors d’une action militaire pour récupérer des tickets d’alimentation à la mairie du Pont-de-Claix (Isère).
Transporté à l’hôpital de La-Tronche (Isère), il y mourut des suites de ses blessures le 12 janvier 1944.
Il obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué résistant, membre des Forces françaises de l’Intérieur.
Il fut décoré de la Médaille de la Résistance à titre posthume par décret du 14 juin 1946 paru au JO le 11 juillet 1946.
Il est maintenant enterré au cimetière parisien de Pantin (Seine-Saint-Denis).
Son nom figure sur une plaque commémorative au siège des Éclaireuses et Éclaireurs Israélites de France, 27 avenue de Ségur, Paris VIIe arr..
Le mémorial de la Shoah à Paris le recense parmi les victimes de la Shoah.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article242884, notice SOUKALSKI Jean par Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 8 octobre 2021, dernière modification le 8 octobre 2021.

Par Jean-Luc Marquer

Jean Claude SOUKALSKI
Jean Claude SOUKALSKI
Photo : Richard Perrichon, Mémorial GenWeb, sous licence d’usage CC BY-NC-SA 2.0

SOURCES : SHD Vincennes, GR 16 P 261702 (nc). — AVCC Caen, AC 21 P 195685 (nc). — Fichtenberg Roger, Journal d’un résistant juif dans le Sud-Ouest, Le Manuscrit, Paris, 2019. — Mémoire d’EI, mémoire de vies, document PDF téléchargeable sur le site des EEIF. — Mémoire des hommes. — Geneanet. — AJPN. — Mémorial de la Shoah (Paris). — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément