HORWITZ Rodolphe

Par Claude Pennetier, Jean-Luc Marquer

Né le 27 avril 1926 à Hambourg (Allemagne), mort au combat le 10 août 1944 à Viane (Tarn) ; résistant homologué Forces françaises de l’Intérieur

Juif allemand, membre des Éclaireuses et Éclaireurs Israélites de France (EEIF), Rodolphe Horwitz était domicilié en dernier lieu à Lacaune (Tarn).
Il rejoignit le maquis de Larroque (Tarn). Membre de la Sixième, Il faisait partie de la 3e section de la compagnie Marc Haguenau où il avait rejoint son frère Gérard.
Il fut tué le 10 août 1944 par les troupes allemandes à Pierre Ségade, commune de Viane (Tarn), limitrophe de Lacaze (Tarn).
Il obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué résistant, membre des Forces françaises de l’Intérieur.
Il fut inhumé le 7 juin 1949 au cimetière parisien de Bagneux (Hauts-de-Seine).
Son nom figure sur une stèle à Lacaze, sur une plaque commémorative au siège des Éclaireuses et Éclaireurs Israélites de France, 27 avenue de Ségur, Paris VIIe arr. et sur le monument aux combattants juifs morts pour la France au cimetière parisien de Bagneux.
Le mémorial de la Shoah à Paris et le Mémorial de Yad Vashem le recensent parmi les victimes de la Shoah.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article242913, notice HORWITZ Rodolphe par Claude Pennetier, Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 5 octobre 2021, dernière modification le 5 octobre 2021.

Par Claude Pennetier, Jean-Luc Marquer

SOURCE : Arch. Dép. Tarn-et-Garonne, 1188 W 66. — SHD Vincennes, GR 16 P 296082 (nc). — AVCC Caen, AC 21 P 55245 (nc). — Mémoire d’EI, mémoire de vies, document PDF téléchargeable sur le site des EEIF. — Mémoire des hommes. — Geneanet. — Mémorial GenWeb. — Mémorial de la Shoah (Paris) — Yad Vashem , Jérusalem (Israël)

Version imprimable Signaler un complément