CORRÉARD Henri, Antoine

Par Jean-Luc Marquer

Né le 15 avril 1891 à Vinay (Isère), tué par un éclat d’obus américain le 28 août 1944 à Vinay ; maçon ; victime civile.

Henri, Antoine Corréard était le fils d’Antoine, Louis et d’Emma, Louise Clet, son épouse.
Il effectua son service militaire du au 13e BCP du 9 octobre 1912, son état de santé lui aurait permis d’être affecté au service auxiliaire mais il demanda à être classé service armé. Classé service auxiliaire le 2 décembre 1914, il repassa service armé le 20 novembre 1915.
Il servit contre l’Allemagne jusqu’au 1er novembre 1917, puis en Italie. Il revint aux armées du Nord-Est à partir du 9 avril 1918.
Il fut rendu à la vie civile le 22 mars 1919 après six ans et demi passé sous l’uniforme.
Cité à l’ordre de la Brigade, il fut décoré de la Croix de guerre 1914-1918 avec étoile de bronze.
Il épousa Joséphine, Madeleine Glénat le 15 juillet 1919 à Saint-Marcellin (Isère).
Le couple qui habitait à Vinay (Isère) eut plusieurs enfants.
Mortellement blessé devant son domicile, cours Tréry à Vinay par un éclat d’obus américain, Henri Corréard mourut le 28 août 1944.
Il obtint la mention « Mort pour la France ».
Il est enterré dans la tombe familiale au cimetière communal de Vinay.
Son nom figure sur monument aux morts de cette commune.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article242957, notice CORRÉARD Henri, Antoine par Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 6 octobre 2021, dernière modification le 7 octobre 2021.

Par Jean-Luc Marquer

SOURCES : AVCC Caen, AC 21 P 328205 (nc). — Geneanet. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément