MILESIE Marcel, André, Marius

Par Jean-Luc Marquer

Né le 24 octobre 1923 à Sassenage (Isère), mortellement blessé le 24 août 1944 à Mâcot (aujourd’hui La-Plagne-Tarentaise, Savoie), mort le 25 août 1944 à Albertville (Savoie) ; résistant de l’Armée secrète.

Marcel, André, Marius Milesie était le fils de Jules et de Magdeleine Lacoste.
Célibataire, ouvrier d’usine habitant à Ugine (Savoie), il s’engagea dans la Résistance.
Il appartenait au 3e Bataillon de l’Armée secrète de Savoie.
Il fut mortellement blessé en combat contre les Allemands le 24 août 1944 à Mâcot (aujourd’hui La-Plagne-Tarentaise, Savoie) et mourut le 25 août à Alberville (Savoie) où il avait été transporté.
Il obtint la mention « Mort pour la France ».
Son nom figure sur les monuments aux morts de Sassenage (Isère) et d’Ugine et sur le monument commémoratif de la Résistance du secteur Albertville-Ugine-Beaufort-Grésy à Alberville (nom Milesi) .

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article242973, notice MILESIE Marcel, André, Marius par Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 7 octobre 2021, dernière modification le 7 octobre 2021.

Par Jean-Luc Marquer

SOURCES : SHD Vincennes, GR 16 P 419102 (nom : Milesi, nc). ; GR 19 P 73/4, p. 32. — AVCC Caen, AC 21 P 95408 (nc) — Mémorial GenWeb. — Geneanet.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément