TISSERAND Marie, Robert

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 19 février 1899 à Raon-L’Étape (Vosges), exécuté sommairement le 4 septembre 1944 à Raon-L’Étape ; maire de Raon ; commerçant ; résistant des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Robert Tisserand était le fils d’Arthur, marchand épicier et de Maria Alphonse Malfait, sans profession. Il se maria le 26 août 1931 à Nancy avec Lucie Renée Marchal. Il devint maire de Raon-L’Étape le 26 mai 1942 en remplacement de Charles Weill. Il entra dans la Résistance au 3e Groupement des Vosges, sous groupement de Saint-Dié du GMA (Groupe mobile d’Alsace). Il utilisait les entrepôts de son commerce d’alimentation pour stocker du ravitaillement pour le maquis.
Il fut arrêté et après un interrogatoire brutal par les SS, il a été fusillé contre le mur de façade de la mairie.
Ses services furent homologués à compter du 1er mai 1944.
Il obtint le titre de "Déporté et interné résistant" et fut homologué aux Forces françaises de l’intérieur (FFI).
Son nom figure sur quatre plaques commémoratives apposées sur la façade de la Mairie, à Raon-L’Étape (Vosges).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article243130, notice TISSERAND Marie, Robert par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 21 octobre 2021, dernière modification le 21 octobre 2021.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Service historique de la Défense, AVCC, Caen, AC 21 P 402829 au titre de victime civile (nc) et SHD, Vincennes, GR 16 P 572236 avec les prénoms Marie Robert et 572272 avec les prénoms Robert Marie (nc).— Mémorial Genweb.— État civil (acte de naissance n° 21).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément