Sombrun (Hautes-Pyrénées) 15 juillet 1944

Par Benoît Prieur

Stèle de la cabane du maquis de Sombrun installée devant la cabane du Maquis, dans les bois, à Sombrun (Hautes-Pyrénées). Commémore les combats consécutifs à l’attaque allemande du campement du maquis du 15 juillet 1944 dans lequel neuf maquisards trouvèrent la mort.

Vue de la stèle (Poudou99 - CC-By-SA).
Vue de la stèle (Poudou99 - CC-By-SA).

Le maquis de Sombrun dirigé par Jean Cazenave (Pierrot, Le bison) était installé dans les forêts environnantes du village depuis le 12 février 1944. Suite à la trahison d’un maquisard le campement fut encerclé et attaqué à l’arme lourde par une centaine d’Allemands commandés par le Hauptmann August Schudt le 15 juillet 1944 en fin d’après-midi, vers 19h30. Peu armé et surpris, le groupe ne put résister longtemps et se dispersa à travers bois. Lors du court mais violent accrochage, cinq maquisards furent tués, quatre blessés et trois faits prisonniers. Un des prisonniers, Otto Felten fut retrouvé mort dans sa cellule et les deux autres, René Barreyre et Yves Juguenet furent abattus le 18 juillet à Moncaup (Pyrénées-Atlantiques) par un détachement toujours sous les ordres de Schudt, après avoir été torturés. Dénoncé, Alfred Destout, du Corps franc de Maubourguet, qui assurait la liaison et le ravitaillement du maquis fut arrêté et abattu alors qu’il tentait de s’enfuir le 27 juillet 1944.

L’inscription de la stèle est la suivante :
« Juillet 1944 A la mémoire des combattants de l’ombre du maquis de Sombrun. Corps Franc de la Libération. Souvenons-nous »

Les noms inscrits sont les suivants :

La stèle se trouve aux coordonnées géographiques 43.46787,-0.00972 (OpenStreetMap), à proximité immédiate de la cabane dite du Maquis.

Une autre stèle commémore la tuerie du 15 juillet 1944 : elle est située dans le village de Sombrun, rue de l’église. Elle compte une inscription comportant huit noms, Othon Felten n’étant pas inscrit sur celle-ci.
Son inscription :
« Ici sont rassemblés les huit jeunes Français du Maquis de Sombrun torturés et fusillés par les Allemands Nazis le 15 juillet 1944. Ils aimaient la vie, ils aimaient la France. Amis qui passez, inclinez-vous »

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article243170, notice Sombrun (Hautes-Pyrénées) 15 juillet 1944 par Benoît Prieur, version mise en ligne le 19 octobre 2021, dernière modification le 20 octobre 2021.

Par Benoît Prieur

Vue de la stèle (Poudou99 - CC-By-SA).
Vue de la stèle (Poudou99 - CC-By-SA).

SOURCES : Passage (p. 82) in Jean Dupuy, La Résistance par ceux qui l’ont faite : 65 biographies de combattants FFI des Hautes-Pyrénées , Cairn, novembre 2019. — Mémorial Genweb. — « Sombrun. Émotion à la cabane du maquis », La Dépêche, 25 juillet 2013 (lien).— Wikipédia Sombrun.— Commémoration du 8 mai 1945
Allocution du Maire de Labatut-Rivière, ce 8 mai 2010.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément