BARREYRE René [pseudonyme : Kiki]

Par Benoît Prieur

Né le 10 avril 1923 à Dax (Landes), exécuté sommairement le 18 juillet 1944 à Moncaup (Pyrénées-Atlantiques, alors Basses-Pyrénées) par les Allemands ; résistant FFI.

Enfant, René Barreyre était Pupille de la Nation. Il naquit de Marie Barreyre, habitante de Heugas (Landes).
En 1937, il fut un temps coursier pour la préfecture des Landes. En 1940, il travailla pour la propriété Laffargue à Vielle-Tursan (Landes) puis pour la ferme Louit à Madiran (Hautes-Pyrénées).
Il rejoignit le maquis de Sombrun ou maquis de Bigorre (Hautes-Pyrénées) en 1944.
Le 15 juillet 1944, en fin d’après-midi, une colonne allemande d’une centaine d’hommes commandés par le capitaine August Schudt attaqua le campement de Sombrun à l’arme lourde. Les résistants Yves Junguenet et René Barreyre, furent faits prisonniers puis abattus le 18 juillet 1944 à Moncaup (Basses-Pyrénées).
Selon Jean Dupuy son acte de décès n’a jamais été retrouvé ni à Sombrun ni à Moncaup ce qui explique qu’il n’ait pas obtenu la mention « Mort pour la France » et son dossier à Caen est classé parmi les victimes civiles, sous le nom de "René LEGRAND". Par contre selon le Mémorial Genweb, il a bien obtenu cette mention.
Il est inhumé dans le cimetière communal, à Moncaup (Hautes-Pyrénées).
Son nom apparaît sur deux stèles de la résistance à Sombrun, ainsi que sur deux autres monuments commémoratifs à Moncaup.

Voir Sombrun (Hautes-Pyrénées) stèle de la cabane du Maquis

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article243171, notice BARREYRE René [pseudonyme : Kiki] par Benoît Prieur, version mise en ligne le 20 octobre 2021, dernière modification le 20 octobre 2021.

Par Benoît Prieur

SOURCES : AVCC Caen, AC 21 P 366787 (nc) sous le nom "René LEGRAND" en tant que victime civile (à tort). — Note de bas de page (p. 198) in Jean Dupuy, La Résistance par ceux qui l’ont faite : 65 biographies de combattants FFI des Hautes-Pyrénées, Cairn, novembre 2019. — Mémorial GenWeb.

Version imprimable Signaler un complément