MAGDELAINE Jean, Marie, Jules

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 14 mai 1920 à Lure (Haute-Saône), mort au combat le 4 septembre 1944 à Sennecey-le-Grand (Saône-et-Loire) ; militaire ; parachutiste des Forces aériennes françaises libres (FAFL) ; sous-lieutenant au 3ème Bataillon parachutiste SAS.

Jean Magdelaine
Jean Magdelaine
Crédit photo Bertrand Lemonnier

Jean Magdelaine était le fils de Jean Camille Gabriel et de Marie Victorine Renée Boursot. Il était célibataire et domicilié chez ses parents 33 place Edgar-Quinet, à Dijon.
Il sortit sous-lieutenant de la promotion Charles-de-Foucauld et s’engagea dans les Forces françaises aériennes libres (FAFL) au 3e régiment de chasseurs parachutistes.
débarqua à Courseulles en Normandie le 16 août 1944 dans le cadre de l’opération Newton sous le commandement du capitaine Guy de Combaud de Roquebrune. Après avoir traversé la France de long en large en effectuant au passage des coups de main contre l’ennemi, le détachement de 4 jeeps, commandé par le capitaine SAS Combaud de Roquebrune démarra de Tallans (Saône-et-Loire) le 4 septembre 1944 à 4h30 du matin, pour un raid sur Sennecey-le-Grand en lien avec la Résistance et les FFI. Le capitaine prit la tête du groupe avec à son bord Jean Pache, Charles Seither et Jean Magdeleine. Vers sept heures les quatre véhicules traversèrent la rue principale de Sennecey, arrosant du feu de leurs mitrailleuses les convois allemands qui y étaient stationnés, le long de la RN 6, faisant un carnage dans les rangs ennemis. Au carrefour de Saint-Cyr le capitaine Combaud donna l’ordre de faire demi-tour et de revenir au point de départ mais les Allemands s’étant ressaisis ouvrirent un feu violent. Sa jeep accrocha au passage une bicyclette abandonnée au bord du trottoir et l’entraîna avec elle mais le vélo se coinça stoppant brutalement le véhicule dont les occupants furent abattus à bout portant.
Le décès de Jean Pache fut constaté le lendemain à onze heures.
Il obtint la mention « Mort pour la France » portée sur son acte de décès.
Son nom figure sur Le Mémorial dit "Mur de la Résistance", à Sennecey-le-Grand (Saône-et-Loire).

Voir monographie Sennecey-le-Grand bataille du 4 septembre 1944

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article243261, notice MAGDELAINE Jean, Marie, Jules par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 24 octobre 2021, dernière modification le 24 octobre 2021.

Par Jean-Louis Ponnavoy

Jean Magdelaine
Jean Magdelaine
Crédit photo Bertrand Lemonnier

SOURCES : Service historique de la Défense, AVCC, Caen, AC 21 P 84803 (nc) et SHD, Vincennes, GR 16 P 382876 sans mention d’homologation (nc).— Sites Internet : Mémoire vive de la Résistance.— "Maison de la Résistance et de la Libération du Chalonnais Musée SAS" : Épopée SAS - Guy de Combaud, "Fondation de la France Libre" Les SAS du débarquement en Provence à Sennecey-le-Grand (1944), "Le Monde en Guerre" Libération de Sennecey-le-Grand.— Mémorial des parachutistes FFL et SAS.— Colonel Flamand Paras de la France Libre, Presses de la Cité Paris, 1976.— Mémorial Genweb.— État civil (acte de décès n° 62).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément