SALIN Alfred, Émile

Par Jean-Jacques Doré

Né le 1er décembre 1890 au Havre (Seine-Inférieure, Seine-Maritime), mort le 1er octobre 1951 au Havre ; maçon ; secrétaire du syndicat CGT du Bâtiment du Havre de 1936 à 1945.

Fils d’un journalier et d’une repasseuse, Alfred Salin, engagé volontaire pour trois ans dans les bataillons d’Afrique du 4 février 1910 au 28 janvier 1913, fut mobilisé le 6 août 1914 et grièvement blessé dès le 27 septembre. Après de longs séjours d’hôpital en hôpital, il fut rendu à la vie civile en 1918.

Il reprit alors son métier de maçon et rejoignit le syndicat unitaire (CGTU) du Bâtiment du Havre en 1922. En janvier 1924, il intégra le bureau de l’organisation comme trésorier adjoint aux côtés de Lucien Béranger (secrétaire), Louis Delange (secrétaire adjoint) et Louis Allinmat (trésorier). En novembre de la même année Émile Alliet, l’homme fort du syndicat, fit voter le passage à l’autonomie par une cinquantaine de militants. Il fit à nouveau partie de l’équipe dirigeante qui comprenait Lucien Béranger (secrétaire), Émile Alliet (secrétaire adjoint) et Louis Allinmat (trésorier) en 1925. Les querelles permanentes entre autonomes et la création d’un syndicat unitaire en janvier 1927, le conduisirent à renoncer à tout mandat d’autant que le départ d’Alliet et la conjoncture économique eurent raison des deux organisations en 1929.

En janvier 1936, à son initiative, le syndicat du Bâtiment du Havre, dans le cadre d’une CGT réunifiée, fut réactivé sous la direction d’Alfred Salin (secrétaire), Émile Boivin (secrétaire adjoint), Marcel Cordouen (trésorier) et André Fauvel (trésorier adjoint). Réélu secrétaire général jusqu’en 1939 puis pendant la guerre, il avait un tel ascendant sur les militants du bâtiment qu’il fut confirmé dans ses fonctions après la libération du Havre en 1944 et 1945.

Alfred Salin s’était marié avec Henriette Villard le 19 décembre 1913 au Havre où il habitait 36 rue Frédéric Sauvage.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article243283, notice SALIN Alfred, Émile par Jean-Jacques Doré, version mise en ligne le 9 novembre 2021, dernière modification le 9 novembre 2021.

Par Jean-Jacques Doré

SOURCES : Arch. Dép. Seine-Maritime 4 MP 55, 1 MP 1112 Syndicats du Havre, État civil, Registre matricule militaire. — Direction des affaires sociales de la préfecture, dossiers non versés aux archives. — Témoignage de Gaston Legoy.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément