ADENIS Marguerite [née DELAVIS Marguerite]

Par Claude Pennetier

Née le 13 juin 1930 à Paris (VIIe arr.) ; secrétaire dans l’industrie pharmaceutique ; secrétaire générale de la Fédération FO de la pharmacie.

Marguerite Delavis passa sa jeunesse dans le VIIe arr. de Paris. Secrétaire dans l’industrie pharmaceutique, Marguerite Delavis, puis Adenis, milita à la CGT. Elle suivit la majorité de sa Fédération à Force ouvrière (FO) et entra à la direction fédérale. En 1970, elle devint la secrétaire générale, en remplacement de Joannès Boussand, en fonction depuis 1961. Elle quitta la direction de la fédération lors de son départ à la retraite en 1990 ; elle fut alors remplacée par Bernard Devy.

Domiciliée à Paris (XIIIe arr.), elle siégeait au conseil économique et social. Membre de la section des Économies régionales et de l’aménagement du territoire au Conseil économique et social (liste B) pendant deux ans en 1980-1981, elle fut membre du Conseil économique et social au titre des Travailleurs CGT-FO de 1984 à 1989, siégeant dans la section du Cadre de vie. Elle appartint à l’Amicale du Conseil économique et social.

Mariée à André Adenis, lui aussi militant de FO, ils eurent un fils, puis divorcèrent.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article24335, notice ADENIS Marguerite [née DELAVIS Marguerite] par Claude Pennetier, version mise en ligne le 21 janvier 2009, dernière modification le 18 juin 2020.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Renseignements communiqués par André Adenis, par André Caudron et par la Fédération FO de la pharmacie. — Comptes rendus des congrès confédéraux de Force Ouvrière. —Informations transmises le 4 mai 2011 par Carole Salhi, de la Fédération FO de la Pharmacie, à Lopuis Botella. — Notices et portraits des membres du Conseil économique et social, février 1985.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément