BASSALER Roger

Par Dominique Tantin

Né le 3 mars 1922 à Seilhac (Corrèze), mort en action le 20 août 1944 à Vitrac-sur-Montane (Corrèze) ; résistant de l’Armée secrète (AS).

Vitrac-sur-Montane (Corrèze), stèle commémorative à l’intersection de la D135 et de la D143, à environ 1,5 km de Vitrac.
Vitrac-sur-Montane (Corrèze), stèle commémorative à l’intersection de la D135 et de la D143, à environ 1,5 km de Vitrac.
Crédit : MémorialGenWeb.

Roger Bassaler était le fils de Guillaume, cultivateur, né en 1892, et de son épouse Henriette née en 1900. En âge d’être requis pour le Service du Travail Obligatoire, il rejoignit la Résistance au sein du Corps Franc de Tulle de l’AS.
Le 20 août 1944, la colonne allemande Jesser repartit de Tulle. Arrivée au carrefour de la Gare de Corrèze, elle prit la direction de Vitrac. Au lieu-dit « Champ Long », deux voitures Simca 5 de l’adjudant-chef Roulin qui précédaient un camion P45 transportant une section de soldats qui venait d’être relevée, se heurtèrent aux arrière-gardes de ladite colonne, qui feux éteints, ouvrirent le feu sur eux, laissant quatre victimes sur place : Jean Artel, Roger Bassaler, Henri Jean Bouyoux et Charles Monzat.
Roger Bassaler fut homologué FFI. Son nom est inscrit sur la stèle commémorative érigée à Vitrac-sur-Montane et sur le monument aux Morts de sa commune natale.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article243479, notice BASSALER Roger par Dominique Tantin , version mise en ligne le 4 novembre 2021, dernière modification le 4 novembre 2021.

Par Dominique Tantin

Vitrac-sur-Montane (Corrèze), stèle commémorative à l'intersection de la D135 et de la D143, à environ 1,5 km de Vitrac.
Vitrac-sur-Montane (Corrèze), stèle commémorative à l’intersection de la D135 et de la D143, à environ 1,5 km de Vitrac.
Crédit : MémorialGenWeb.

SOURCES : Service historique de la Défense, Vincennes GR 16 P 36723 (nc). — Maquis de Corrèze, 150 combattants et témoins, Paris, Éditions Sociales, 1975, p. 527. — Mémoire des Hommes. — MémorialGenWeb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément