KIRMANN Léon, Marie, Alfred

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 25 décembre 1911 à Anould (Vosges), mort en action le 26 novembre 1944 à Plainfaing (Vosges) ; ouvrier papetier ; résistant des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Léon Kirmann était marié et père de deux enfants, nés le 24 juillet 1933 et le 8 avril 1944. Il était ouvrier papetier à Anould.
Il entra dans la Résistance au IIIe Groupement des Vosges secteur Anould/Fraize/Plainfaing en octobre 1942. Il était chef de trentaine avec le grade d’adjudant. Ses services furent homologués aux Forces françaises de l’intérieur à compter du 21 août 1944.
Il fut tué le 26 novembre 1944 à Plainfaing à la tête d’une patrouille américaine à laquelle il servait de guide.
Il obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué au grade de sous-lieutenant des forces françaises de l’intérieur (FFI).
Il reçut la Médaille de la Résistance à titre posthume par décret du 09/05/2007 publié au JO le 01/08/2007.
Son nom figure sur le monument aux morts, à Anould (Vosges).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article243485, notice KIRMANN Léon, Marie, Alfred par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 2 novembre 2021, dernière modification le 2 novembre 2021.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Service historique de la défense, AVCC, Caen, AC 21 P 64935 (nc) et SHD, Vincennes, GR 16 P 320338 (nc) et GR 19 P 88/4 pages 33, 37, 91, 106 et 110.— Mémoire des Hommes.— Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément