TEXIER Jean

Par Pierre-Henri Zaidman

Né le 17 octobre 1816 à Villette (Haute-Vienne) ; homme de peine ; domicilié 3, rue Saint-André-des-Arts (Paris, VIe arr.) ; communard.

Jean Texier avait servi au 28e de ligne au titre de la classe 1836, il fut libéré en 1843 avec un certificat de bonne conduite, il s’engagea à titre de remplaçant en 1845 au 81e de ligne et fut libéré en 1851 avec un nouveau certificat. Il s’engagea dans la 2e compagnie du 249e bataillon de la Garde nationale pendant le Siège de Paris en octobre 1870 et fut détaché à l’intendance, il quitta son poste en février et reprit du service après le 18 mars 1871 assurant un service intérieur place Saint-Sulpice et au Luxembourg. Il fut arrêté près de la barricade de la rue de Bucy le 24 mai. La justice n’avait aucun fait à lui reprocher si ce n’est d’avoir servi la Commune et d’avoir été « très exalté » et le 7e conseil de guerre le 26 janvier 1872 l’acquitta sous la surveillance de la haute police pendant dix ans.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article243549, notice TEXIER Jean par Pierre-Henri Zaidman, version mise en ligne le 5 novembre 2021, dernière modification le 15 novembre 2021.

Par Pierre-Henri Zaidman

SOURCES : Arch. Min. Guerre, GR 8 J 245 (225). ― Arch. Paris, D2R4 47 ― L’Industriel-de-Saint-Germain-en-Laye, 10 février 1872.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément