PARICHOT Joseph

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 18 septembre 1896 à Les Forges (Vosges), mort accidentellement par explosion d’une mine le 19 septembre 1944 à Les Forges ; cheminot ; victime civile.

Joseph Parichot était le fils de Joseph Auguste, tuilier et de Marie Lucie ou Marie Louise Finance. Il se maria le 16 août 1919 à Les Forges avec Lucie Grus. Il était domicilié à Bouzey par Les Forges. Il devint veuf le 13 août 1939.
Au cours de la guerre 1914-1918 il reçut une Citation à l’ordre du Régiment avec attribution de la Croix de guerre avec étoile de bronze.
Il entra au chemin de fer et exerçait le métier d’homme d’équipe au service de l’Exploitation de la SNCF en gare d’Épinal et/ou aiguilleur à Darnieulles-Uxegney.
Affecté spécial à la S.N.C.F. le 2 septembre 1939, il fut démobilisé par la brigade de Gendarmerie d’Épinal le 19 mars 1943.
Il fut réquisitionné par l’armée allemande pour placer une mine près du barrage du réservoir de Bouzey, à Les Forges le 19 septembre 1944, et fut tué par l’explosion de cette mine, à seize heures au lieu-dit La Bourieure. Le Mémorial Genweb donne sans doute par erreur la date la date du 19 juin 1944.
Les Forges fut libérée le 20 septembre par la VIIe armée américaine.
Il obtint la mention « Mort pour la France » selon MGW.
Son nom figure sur la plaque commémorative 1939-1945 de la SNCF apposée sur le mur de la gare, à Épinal, sur le monument aux morts, à Les Forges et le monument commémoratif de l’église Saint-Romaric, à Uxegney (Vosges).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article243560, notice PARICHOT Joseph par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 8 novembre 2021, dernière modification le 8 novembre 2021.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Service historique de la Défense, AVCC, Caen, AC 21 P 384182 (nc).— Mémoire des Hommes (victimes civiles).— Mémorial Genweb.— État civil (acte de naissance n° 13 et décès n° 20).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément