VOIMENT Adonis, Lucien

Par Jean-Jacques Doré

Né le 2 septembre 1887 à Vittefleur (Seine-Inférieure, Seine-Maritime), mort à Clasville (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) le 26 août 1975 ; aide jardinier puis cheminot ; secrétaire adjoint du syndicat CGT des Cheminots de Fécamp (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) en 1933 et 1934.

Fils d’un jardinier, Adonis Flamand effectua son service militaire parmi les chasseurs à pied du 6 octobre 1908 au 24 septembre 1910. Mobilisé le 4 août 1914, deux fois blessé (en septembre 1914 et janvier 1916), décoré de la médaille militaire, il retrouva la vie civile 1e 17 juillet 1919.

Il intégra la Compagnie des chemins de fer de l’État le 18 novembre 1919 et fut affecté comme conducteur à la gare d’Étretat (près de Fécamp) le 13 août 1927. Le 20 février 1933 il fut élu secrétaire adjoint du syndicat CGT des Cheminots de Fécamp, à ses côtés figuraient Maurice Malandain (secrétaire), Georges Criquioche (trésorier) et Jean Bouzard (trésorier adjoint) ; l’organisation comptait alors 75 membres. Réélu le 23 janvier 1934 mais hostile au rapprochement avec les unitaires (CGTU), il renonça à la fin de l’année à toute responsabilité syndicale.

Adonis Flament s’était marié à Vittefleur le 14 février 1919 et il habitait 127 route de Cany à Fécamp.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article243579, notice VOIMENT Adonis, Lucien par Jean-Jacques Doré, version mise en ligne le 11 novembre 2021, dernière modification le 9 novembre 2021.

Par Jean-Jacques Doré

SOURCES : Arch Dép Seine-Maritime 10 MP 1410 Syndicats dissous avant 1936, État civil, Registre matricule militaire. — Arch de l’UD CGT liasse 1930-1935.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément