VIOSSANGE Léonard

Par Dominique Tantin

Né le 2 mars 1881 à Saint-Yrieix-le-Déjalat (Corrèze), tué le 21 août 1944 à Ussel (Corrèze) ; terrassier, journalier ; victime civile ou résistant ?

Léonard Viossange était le fils de François, cultivateur, alors âgé de 27 ans, et de son épouse Léonarde, âgée de 25 ans.
La recherche d’un emploi le conduisit à changer souvent de domicile, résidant successivement à Saint-Étienne puis Saintes (1905), Ribérac (1914), Agen (1919), Moustier-Ventadour (1927) où il semble s’être fixé.
Marié, il était en 1915 père de six enfants, ce qui motiva sa démobilisation précoce. Au recensement de 1936, il habitait Moustier-Ventadour avec son épouse, Juliette Beyneix née en 1883, et un fils prénommé Robert né en 1919.
Il était de passage à Ussel le 21 août 1944. Il fut vraisemblablement abattu par les Allemands lors de la traversée d’Ussel par la brigade Jesser en provenance de Tulle et d’Égletons et qui avait reçu l’ordre de se replier vers Clermont-Ferrand.
À Moustier-Ventadour, son nom est inscrit sur une stèle commémorative avec ceux des résistants Jean Estrem et Jean Malthieu tués dans cette commune. MémorialGenWeb le présente comme un combattant de la Libération, mais il n’est pas homologué résistant et il a au SHD un dossier de victime civile. Il est également inscrit sur le monument aux Morts et sur une plaque commémorative à Moustier-Ventadour.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article243586, notice VIOSSANGE Léonard par Dominique Tantin , version mise en ligne le 7 novembre 2021, dernière modification le 7 novembre 2021.

Par Dominique Tantin

SOURCES : Service historique de la Défense, Caen, AVCC, AC 21 P 407508 (nc). — Mémoire des Hommes. — MémorialGenWeb. — Recensement de 1936 à Moustier-Ventadour, Arch. Dép. de Corrèze en ligne.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément