CHOQUET Clotaire

Par Philippe Pauchet

Né le 30 septembre 1922 à Longueau (Somme) ; charpentier ; membre du Front Patriotique de la Jeunesse , déporté.

Membre du Front Patriotique de la Jeunesse, Clotaire Choquet rejoignit le Front national et les FTPF. Il distribuait des tracts et des journaux clandestins (dont Picardie libre)
Arrêté sur dénonciation en même temps que André Lalou en janvier 1943, il fut condamné à cinq ans de prison par la Section Spéciale de la Cour d’Appel d’Amiens pour propagande communiste. Transféré à la centrale d’Eysses puis à Compiègne, il fut déporté à Dachau le 18 juin 1944 puis libéré à Allach le 30 avril 1945.
Clotaire Choquet fut reconnu comme déportés et internés de la résistance (DIR). Il était titulaire de la carte de combattant volontaire de la Résistance.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article243609, notice CHOQUET Clotaire par Philippe Pauchet, version mise en ligne le 8 novembre 2021, dernière modification le 8 novembre 2021.

Par Philippe Pauchet

SOURCES : SHD, Vincennes, 16P 129614. — Service historique de la Défense, Caen SHD/ AC 21 P 727484. — Amicale des anciens d’Eysses : "Eysses contre Vichy. 1940 …" Paris 1992

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément