GOMEZ Antoine

Par Dominique Tantin

Né le 16 janvier 1925 à Castelsarrasin (Tarn-et-Garonne), mort en action le 3 juin 1944 à Neuvic (Corrèze)  ; résistant des Francs-Tireurs et Partisans- Main-d’œuvre Immigrée (FTP-MOI).

Plaque commémorative à Neuvic (Corrèze).
Plaque commémorative à Neuvic (Corrèze).
Crédit : Geneanet.

Agent de liaison de la 1ère compagnie FTP-MOI de Corrèze, Antoine Gomez fut tué au combat le 3 juin 1944 à Neuvic avec son camarade José Feliu.

Leurs noms sont gravés sur une plaque apposée à Neuvic. L’inscription indique que ces deux maquisards “sont tombés ici le 3 juin 1944 pour la liberté". Ils sont également inscrits à Neuvic sur le monument aux Morts et sur le monument commémoratif aux Résistants et Maquisards.

Antoine Gomez obtint la mention “Mort pour la France” et fut homologué FFI. Il est inhumé au Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis) dans le carré des corps restitués du cimetière communal.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article243637, notice GOMEZ Antoine par Dominique Tantin , version mise en ligne le 9 novembre 2021, dernière modification le 9 novembre 2021.

Par Dominique Tantin

Plaque commémorative à Neuvic (Corrèze).
Plaque commémorative à Neuvic (Corrèze).
Crédit : Geneanet.

SOURCES : Service historique de la Défense, AVCC, Caen, AC 21 P 193788 (nc). À Vincennes, il y a plusieurs occurrences au nom d’Antoine Gomez sans indication du lieu de naissance. — MémorialGenWeb. — Geneanet.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément