CHAMBARD Jean, Gaston

Par Jacques Girault

Né le 27 août 1921 à Saint-Claude (Jura), mort le 5 mars 2008 à Vallauris (Alpes Maritimes) ; instituteur dans le Jura ; militant syndical (SNI, Ecole émancipée) ; militant du PSU.

Fils de Paul, Ulysse Chambard, ouvrier tourneur, victime de la Grande Guerre, Jean Chambard, adopté par la Nation, devint instituteur. Il épousa en juillet 1945 à Augea (Jura) une institutrice. Instituteur à Courlans (Jura), près de Lons-le-Saunier, il fut nommé à l’école du faubourg à Saint-Claude, où il enseignait en 1955-1956.

Membre du Syndicat national des instituteurs, militant de la tendance École émancipée, il devint membre du conseil syndical, puis du bureau de la section départementale du Jura. Le 22 décembre 1961, il fut candidat au bureau national du SNI sur la liste « Pour un syndicalisme révolutionnaire. Programme des Amis de L’École émancipée ». En novembre 1963, il signa le texte programme pour l’élection au bureau national du SNI sur la même liste. Il était le trésorier de la section départementale en 1967.

Militant de l’Union de la gauche socialiste, s’affichant comme libre penseur, il rejoignit le Parti socialiste unifié à sa création et, en 1966, en était le secrétaire de la section de Saint-Claude.

Jacques Chambard, secrétaire de la section départementale du Jura du SNI-PEGC de 1977 à 1981, était-il son parent ?

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article243643, notice CHAMBARD Jean, Gaston par Jacques Girault, version mise en ligne le 9 novembre 2021, dernière modification le 9 novembre 2021.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Nat., 581AP/104. — L’École libératrice. — canalblog-Saint-Claude, photo de classe 1955-1956. — Notes d’Alain Dalançon.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément