BONNEAU Paul

Par Jean-Marie Guillon

Né le 18 janvier 1909 à Verfeil (Gard), exécuté le 22 août 1944 à Montélimar (Drôme) ; victime civile.

On sait peu de choses de Paul Bonneau et des conditions de son arrestation. Il faisait partie des dix sept victimes retrouvées après la Libération, au quartier des Meyères, sur les bords du Rhône et non loin du terrain d’aviation d’Ancone. Il fut exécuté en même temps qu’un groupe d’habitants de Montélimar - Romain Ducros, son fils Marcel et leur domestique Henri Monteil, cultivateurs du quartier de la Rochelle, Louise Gémard et Simone Garaix, arrêtées le 20 août – et que dix prisonniers provenant des Baumettes à Marseille (Bouches-du-Rhône).
Le nom de Paul Bonneau a été enregistré par les services de l’état civil de la Montélimar et apparaît, sans prénom, dans les dossiers du SHD comme décédé le 20 août (ce qui ne prouve rien).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article243716, notice BONNEAU Paul par Jean-Marie Guillon, version mise en ligne le 11 novembre 2021, dernière modification le 16 novembre 2021.

Par Jean-Marie Guillon

SOURCES : Mémoire des Hommes SHD Caen DAVCC 21 P 315707 (nc). —
site internet muséedelarésistanceenligne.org. — notes Jean-Marie Guillon.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément