REICHERT Marguerite [née Margarita Regina SCHENK]

Par Jean-François LASSAGNE

Née le 10 décembre 1892 à Algrange (Algringen en Lorraine annexée) ; morte le 13 juin 1964 à Algrange ; laitière ; communiste ; résistante du groupe Mario ; déportée politique ; membre de l’UFF ; conseillère municipale d’Algrange ;

Son père était Wilhelm Rapp, et sa mère Barbara était née Schenk. Leur fille Marguerita Regina Rapp naquit à Algrange en Lorraine annexée (Reichsland) le 10 décembre 1892, dans cette ville où la population allemande était majoritaire à 79%. Elle exerça le métier de laitière. Militante communiste, elle devint membre du groupe de résistance Mario créé en Moselle annexée par l’instituteur communiste Jean Burger. En raison de ses activités elle fut arrêtée le 26 avril 1944. Internée au SS-Sonderlager Feste Göben de Queuleu à Metz, elle fut transférée au camp de sûreté de Schirmeck en Alsace annexée et libérée le 22 novembre 1944 par les troupes alliées. Déportée politique, membre de l’Union des Femmes Françaises, elle fut élue en 1945 conseillère municipale sur la liste de Frédéric Schultz, lequel était sous-lieutenant FFI et chef de la Résistance à Algrange. Il devint artisan en menuiserie métallique à Algrange après avoir été cheminot à Audun-le-Tiche (Moselle) puis à Algrange. La liste d’Union Patriotique Républicaine Antifasciste comportait outre des communistes, des syndicalistes de la CGT, et d’autres résistants. Elle devança la liste d’Entente Républicaine Antifasciste, et Frédéric Schultz fut élu maire. Marguerite Reichert fut réélue en 1947 et en 1953. Son époux Christian Reichert était né le 20 février 1892 à Knutange (Kneuttingen en Lorraine annexée). Il était journalier. Leur fille Henriette Simonetto militante syndicale à la CGT et membre du Parti communiste fut élue maire d’Algrange de 1977 à 1995 et conseillère générale de Moselle de 1992 à 1998.
Marguerite Reichert mourut le 13 juin 1964.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article243743, notice REICHERT Marguerite [née Margarita Regina SCHENK] par Jean-François LASSAGNE, version mise en ligne le 13 novembre 2021, dernière modification le 16 novembre 2021.

Par Jean-François LASSAGNE

Sources : Archives départementales de Moselle ; « Le groupe Mario, une page de la Résistance Lorraine  » du docteur Léon Burger, imprimerie Hellenbrand Metz, 1985_ Site internet « le blog de Roland, Algrange d’hier à aujourd’hui  ».

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément