RABASSE Élie, Louis

Par Jean-Marie Guillon

Né le 18 avril 1920 à Saint-Sauveur-Gouvernet (Drôme), mort des suites de ses blessures le 22 août 1944 à Buis-les-Baronnies (Drôme) ; Francs-tireurs et partisans français (FTPF).

Membre du 1er Bataillon FTPF, Élie Rabasse fut surpris le 14 avril 1944 alors qu’il réparait un camion par les éléments allemands et de la 8e compagnie Brandebourg qui, ce jour-là, opéraient dans la région, notamment à Mirabel-en-Baronnies (Drôme) où ils tuèrent deux hommes soupçonnés d’aider les maquisards et à Nyons (Drôme). Grièvement blessé, il fut transporté à l’hôpital de Buis-les-Baronnies (Drôme) où il décéda le 22 août 1944.
Il reçut la mention de « Mort pour la France. »

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article243766, notice RABASSE Élie, Louis par Jean-Marie Guillon, version mise en ligne le 13 novembre 2021, dernière modification le 16 novembre 2021.

Par Jean-Marie Guillon

SOURCES : Mémoire des Hommes SHD Caen DAVCC 21 P 131981 (nc). — Joseph La-Picirella, Témoignages sur le Vercors. Drôme-Isère, 1973, chez l’auteur, p. 104.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément