LACOUR Marcel [Dictionnaire Algérie]

Par Louis Botella

Chef de train ; syndicaliste CGT de l’Oranie (Algérie).

Chef de train à Tiaret, Marcel Lacour figura, en décembre 1950, sur la liste des candidats présentés par la CGT lors de l’élection des délégués auprès du comité mixte collectif de l’arrondissement Exploitation d’Oran.

Pourrait-il s’agir de Marcel Lacour qui était, en mars de la même année, membre du conseil du syndicat CGT des cheminots de Relizane ou d’un homonyme ?

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article243800, notice LACOUR Marcel [Dictionnaire Algérie] par Louis Botella, version mise en ligne le 15 novembre 2021, dernière modification le 15 novembre 2021.

Par Louis Botella

SOURCE : Le Cheminot Algérien, organe officiel de l’Union d’Algérie [CGTU puis CGT], février-mars, décembre 1950 (BNF Gallica).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément