CABODI Eugène

Par Michel Aguettaz

Né le 2 décembre 1896 à Farges (Ain), exécuté le 10 juin 1944 sur le plateau du Revard commune Les Déserts (Savoie) ; bûcheron ; victime civile.

Fils de Joseph Cabodi et de Domenica Giachetti, Eugène Cabodi faisait partie d’une équipe de treize bûcherons employés par l’entreprise aixoise Chappaz sur le plateau du Revard (rebord sud-ouest des Bauges, au dessus d’Aix-les-Bains). Domicilié à Moûtiers, il était venu Tarentaise avec 11 autres hommes de cette vallée.
Dans la nuit du 9 au 10 juin, la Wehrmacht lança une opération contre les résistants qui avaient à partir du 7juin, rejoint le plateau du Revard à l’appel du chef de secteur de l’AS. Au petit matin, les bûcherons furent surpris dans leur sommeil par les soldats allemands. Une sten, récupérée par l’un d’eux dans des conditions mal établies, fut découverte dans le chalet. En l’état actuel des connaissances aucun lien avec la résistance n’a pu être établi.
Les treize hommes furent aussitôt conduits à l’extérieur du chalet et exécutés au bord de la nationale 513, à mi chemin entre La Féclaz et l’hôtel du PLM du Revard.
Son nom ne figure aucun monument.

Voir Les Déserts, Pugny-Chatenod : Le Revard (Savoie), 10 juin 1944

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article243923, notice CABODI Eugène par Michel Aguettaz, version mise en ligne le 27 novembre 2021, dernière modification le 27 novembre 2021.

Par Michel Aguettaz

SOURCES : Arch.Dép. Rhône, 3808 W 1227. — Arch. Dép. Savoie, 1382 W 231 et 961 W 31. — Johannès Pallière , La campagne des Bauges, Cabédita, 1997.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément