THIÉTRY Aimé, Martial

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né en 1908 à Grandrupt-de-Bains (Vosges), massacré le 7 septembre 1944 à Grandrupt-de-Bains ; cultivateur ; victime civile ou résistant ? homologué DIR.

Martial Thiétry était le fils d’Henry Thiétry, cultivateur patron et de Marie Didier, cultivatrice. Il exerçait le métier de cultivateur à Grandrupt.
La forêt de Grandrupt abritait un maquis. Le maquis de Grandrupt fut attaqué par un groupe de S.S. le 7 septembre 1944.
Martial Thétry fut assassiné par les Allemands dans un champ situé sur la droite en entrant dans le village.
Son nom figure sur le Mausolée régional de la Libération, à Ambiévillers (Haute-Saône), sur le monument aux morts tous conflits et la stèle commémorative 1939-1945, à Grandrupt-de-Bains (Vosges).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article243927, notice THIÉTRY Aimé, Martial par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 23 novembre 2021, dernière modification le 23 novembre 2021.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Service historique de la Défense, AVCC, Caen, AC 21 P 402158 et 681752 (nc) et SHD, Vincennes, GR 16 P 568621 (nc).— Wikipédia Grandrupt-de-Bains.— Mémoire des Hommes (victimes civiles).— Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément