MERCIER Noël, François

Par Dominique Tantin

Né le 24 février 1924 à Casablanca (Maroc sous protectorat français), exécuté sommairement le 26 juillet 1944 à Saint-Pardoux-le-Vieux (Corrèze) ; résistant de l’Armée secrète (AS) et des Forces Françaises Combattantes (FFC).

Stèle commémorative à la mémoire de Noël Mercier à Saint-Pardoux-le-Vieux (Corrèze)
Stèle commémorative à la mémoire de Noël Mercier à Saint-Pardoux-le-Vieux (Corrèze)
Crédit : MémorialGenWeb.

Noël Mercier était le fils de Albert Noël Léonard, né le 17 avril 1892 à Sarran (Corrèze) et décédé le 24 février 1976 à Paris (Xe arr.), professeur de lycée et officier, et de son épouse Catherine Marguerite née Escure le 23 mars 1891 à Neuvic (Corrèze), décédée le 30 septembre 1993 à Paris (Ve arr.). Ses parents s’étaient mariés le 26 avril 1917 à Neuvic. Noël Mercier avait un frère ainé prénommé Pierre (1919-1971).

Son père était un ancien combattant de la Grande Guerre. Incorporé à compter du 16 août 1914, nommé caporal le 5 novembre 1914, promu sergent-major le 30 septembre 1915 puis sous-lieutenant le 21 août 1917, il fut cité à quatre reprises à l’ordre du régiment et de la division. Après la guerre, il servit dans plusieurs régiments de Tirailleurs marocains jusqu’à sa démission acceptée le 13 mai 1939.

Son fils Noël Mercier avait rejoint les maquisards corréziens de l’AS et le réseau Thermopyles des FFC. Alias “Nono”, il était agent de liaison de la 2ème Cie de la Demi-Brigade de l’Armée Secrète de la Haute-Corrèze.

Il fut capturé et exécuté par les Allemands le 26 juillet 1944 à Saint-Pardoux dans des circonstances que permettront de préciser les archives du SHD.

Noël Mercier obtint la mention “Mort pour la France” et fut homologué FFC. La Médaille de la Résistance lui fut décernée à titre posthume par décret en date du 15 octobre 1945 (JO du 19 octobre). Une stèle commémorative fut érigée sur le lieu de sa mort à Saint-Pardoux-le-Vieux et son nom est inscrit à Neuvic (Corrèze) sur le monument aux Morts de la commune et sur le Monument commémoratif aux Résistants et Maquisards.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article243941, notice MERCIER Noël, François par Dominique Tantin , version mise en ligne le 23 novembre 2021, dernière modification le 24 novembre 2021.

Par Dominique Tantin

Stèle commémorative à la mémoire de Noël Mercier à Saint-Pardoux-le-Vieux (Corrèze)
Stèle commémorative à la mémoire de Noël Mercier à Saint-Pardoux-le-Vieux (Corrèze)
Crédit : MémorialGenWeb.

SOURCES : Service historique de la Défense, Caen, AVCC, AC 21 P 99621 et Vincennes GR 16 P 411832 (nc). — Mémoire des Hommes. — MémorialGenWeb. — Geneanet, arbre généalogique de M. Jean Jacques CHEVALIER.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément