CAROT Georges, Antonin

Par Jean-Jacques Doré

Né le 31 janvier 1896 à Archingeay (Charente-Inférieure, Charente-Maritime), mort à Nice (Alpes-Maritimes) le 1er mai 1970 ; coiffeur puis cheminot ; secrétaire du syndicat CGT des Cheminots d’Envermeu (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) de 1928 à 1932.

Fils d’un forgeron, Georges Carot était coiffeur lors de sa mobilisation dans l’infanterie le 27 novembre 1915. Fait prisonnier au fort de Vaux pendant la bataille de Verdun (Moselle) le 1er juin 1916, interné à Wahn (Allemagne), il fut rapatrié le 2 janvier 1919 et rendu à la vie civile peu après.

Le 16 octobre 1920, il intégra les chemins de fer de campagne (État) et fut affecté comme facteur mixte à la gare d’Envermeu. Le 8 juillet 1928, il fut à l’origine de la création du syndicat CGT des Cheminots, élu secrétaire, il était assisté de Filleux (secrétaire adjoint), Tersoux (trésorier), Cobert (trésorier adjoint) et Jovelin (archiviste), l’organisation comptait alors 20 membres fondateurs. Le syndicat d’Envermeu était rattaché à l’Union locale CGT de Dieppe (Seine-Inférieure, Seine-Maritime), dirigée par Eugène Chabosseau ; elle était composée de 9 syndicats (dont 5 de Cheminots) représentant 735 adhérents.

Réélu secrétaire jusqu’en 1932, il quitta Envermeu à la fin de cette année-ci, lorsqu’il fut nommé à la gare d’Yvetot (Seine-Inférieure, Seine-Maritime), puis dans la région parisienne en 1936.

Georges Carot s’était marié à Envermeu le 18 mars 1920 avec Amélie Poyelle et il mourut à Nice le 1er mai 1970.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article244061, notice CAROT Georges, Antonin par Jean-Jacques Doré, version mise en ligne le 5 décembre 2021, dernière modification le 30 novembre 2021.

Par Jean-Jacques Doré

SOURCES : Arch. Dép. Charente-Maritime État civil, Registre matricule militaire. — Arch de l’UD CGT liasse CGT 1925-1930. — Arch. Dép. Seine-Maritime 1 MP 1410 Syndicats dissous avant 1936. — État des syndicats CGT, CGTU de Seine-Inférieure en 1931/1932, documents remis par Bernard Isaac secrétaire de l’UD CGT de Seine-Maritime de 1966 à 1995.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément