HERVIER André, Sylvain, Gilbert

Par Eric Panthou

Né le 11 avril 1924 à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), exécuté sommairement par la Résistance le 7 août 1944 au Brugeron (Puy-de-Dôme) ; ouvrier à la Banque de France ; présumé résistant.

Fils de Sylvain Marius Hervier, employé SNCF, et de Marguerite Germaine, née Vandermeesch, André Hervier était ouvrier à la Banque de France à Chamalières (Puy-de-Dôme) et habitait 42 boulevard Loucheur à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme).
Il était sans doute résistant et fut probablement exécuté par l’Armée secrète pour vol, comme Rodolphe Dussert et Jean Moirat.
Son corps fut exhumé le 21 juin 1945. Ce même jour, 9 autres corps, sur 3 sites différents furent également exhumés sur le territoire de la commune du Brugeron (Le). Les autres tués sont identifiés comme des victimes de l’épuration par la Résistance.
Il fut identifié d’après un manuscrit renfermé dans une bouteille et trouvé dans la fosse où il a été enterré. C’était un procédé utilisé dans le cadre d’exécution par la Résistance.
Il fut reconnu par ses parents.
Il y a un dossier à son nom aux Archives des victimes des conflits contemporains à Caen (Calvados).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article244086, notice HERVIER André, Sylvain, Gilbert par Eric Panthou, version mise en ligne le 11 décembre 2021, dernière modification le 11 décembre 2021.

Par Eric Panthou

SOURCES : AVCC, Caen, AC 21 P 355166 (nc). — Message de Pascal Gibert. — État civil Le Brugeron.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément