SIMÉON René, Eugène [Seine-Maritime]

Par Jean-Jacques Doré

Né le 10 janvier 1887 à Montville (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) ; cheminot ; secrétaire du syndicat unitaire (CGTU) des Cheminots de Rouen (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) (réseau Nord) de 1922 à 1925.

Fils d’un ouvrier de filature et d’une tisserande, René Siméon, effectua son service militaire dans l’infanterie du 8 octobre 1908 au 25 septembre 1910. Parti en campagne le 9 août 1914, blessé le 20 février 1917, prisonnier à Hainvilliers (Oise) le 30 mars 1918 et interné à Fortau (Allemagne), il fut rapatrié le 26 novembre suivant.

Le 27 mai 1919, il intégra la Compagnie des chemins de fer du Nord comme facteur mixte et fut affecté à la gare de Rouen. Il rejoignit fin 1920 le syndicat CGT des Cheminots de Rouen-Nord largement affaibli par les divisions, l’échec des grèves de 1920 et le départ des secrétaires emblématiques Ernest Halloo et Augustin Désoblin. De tendance minoritaire, il fut l’un des 37 militants qui décidèrent le 24 mars 1922 de rejoindre la CGTU et de fonder le syndicat unitaire des Cheminots Rouen-Nord ; à la fin de l’assemblée générale il fut élu secrétaire de la nouvelle organisation assisté de Léon Gruchy responsable de la trésorerie ; ce dernier lui succéda à la tête de l’organisation en 1926.

Le 22 mai 1929, il fut nommé facteur mixte à la gare de Montigny Beauchamp (Val-d’Oise).

René Siméon s’était marié au Petit-Quevilly (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) avec Blanche Raffin le 27 décembre 1919 et le couple habitait 23 rue des Jésuites à Rouen.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article244097, notice SIMÉON René, Eugène [Seine-Maritime] par Jean-Jacques Doré, version mise en ligne le 3 décembre 2021, dernière modification le 2 janvier 2022.

Par Jean-Jacques Doré

SOURCES : Arch. Dép. Seine-Maritime État civil, Registre matricule militaire, 2 Z 8500 Syndicats de cheminots. — Arch Com. Rouen 7 F 3 Syndicats hôpitaux, gaz, rail.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément