JACQUES Mathurin, Jean, Marie, Yves

Par Eric Panthou

Né le 3 juillet 1919 à Concarneau (Finistère), exécuté sommairement par la Résistance le 3 juillet 1944 à Le Brugeron (Puy-de-Dôme) ; ouvrier d’usine ; présumé résistant.

Fils de René Jacques, né le 25 octobre 1876 à Beuzec-Conq, devenu commune de Concarneau (Finistère), manoeuvre, cocher puis garçon marchand de vins, et de Marie Louise Barzic, née le 15 décembre 1888 à Mellac (Finistère), Mathurin Jacques est né à Beuzec-Conq. Il se maria le 15 janvier 1941 à Ambert (Puy-de-Dôme) avec Fernande Pierrette Sibaud. Le couple eut un fils puis une fille. Mathurin Jacques habitait à La Masse, commune d’Ambert (Puy-de-Dôme) en 1944 et était ouvrier d’usine.

Avec 4 autres jeunes de 24 à 34 ans, il formait un groupe d’amis, connus, engagés dans la Résistance. Ils furent arrêtés et accusés de vols et exactions, notamment dans des fermes isolées où vivaient des personnes âgées.

Les 5 hommes furent condamnés par un tribunal de fait FFI et exécutés immédiatement le 3 juillet 1944 à Le Brugeron (Puy-de-Dôme), au lieu dit Le Crouhet.

Ils auraient volé des rouleaux de cuivre dans un dépôt selon le lieutenant qui a commandé le peloton d’exécution. Ce sont des prisonniers de guerre allemands qui creusèrent la tombe.
L’exhumation des corps eut lieu le 21 juin 1945, sur la requête des familles en présence du garde champêtre, de la Croix Rouge et d’un conseiller municipal. Les témoins, dont 3 épouses, ont formellement reconnu les corps.
Son corps a été reconnu par Fernande Sibaud, sa veuve et Marie veuve Petitjean. Le tribunal civil d’Ambert a établi son identifié le 29 mai 1946.
Son acte de naissance n’a pas été trouvé. Il dispose d’un dossier comme victime civile de la guerre, aux archives de Caen des victimes des conflits contemporains. La date de décès signalée sur Mémoire des Hommes concernant ce dossier est le 21 juin 1945, date de l’exhumation de son corps.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article244157, notice JACQUES Mathurin, Jean, Marie, Yves par Eric Panthou, version mise en ligne le 6 décembre 2021, dernière modification le 11 décembre 2021.

Par Eric Panthou

SOURCES : AVCC Caen, AC 21 P 357316, dossier Mathurin Jacques comme victime civile de la guerre 1939-1945 (nc). — Paul Vallaude, "Juillet 1944. Cinq français sont exécutés par la Résistance dans un vallon du Crouet, commune du Brugeron", Bulletin du Cercle d’études sur la Seconde Guerre mondiale de Thiers et sa région, n°15, avril 2006, p. 22-25. — Éléments transmis par Pascal Gibert, le 5 octobre 2021. — État civil Le Brugeron et AD 29 (en ligne). — Généanet.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément