Pont-Audemer (Eure) : le maquis Surcouf, 6 juin-28 août 1944

Par Jean-Paul Nicolas

Les morts du maquis Surcouf (Eure), exécutés ou morts en action, durant l’été 1944 sont ici recensés en ordre chronologique et par commune de décès dans le département.

A Pont-Audemer : carré des 18 tombes à croix de Lorraine du maquis Surcouf. La 19e tombe est celle de Robert Leblanc.
A Pont-Audemer : carré des 18 tombes à croix de Lorraine du maquis Surcouf. La 19e tombe est celle de Robert Leblanc.

Le maquis Surcouf fut fondé par Robert Leblanc, épicier au village de Saint-Etienne-l’Allier (Eure). Cette organisation s’étendit dans la partie ouest du département de l’Eure. Elle comprenait, dans une quinzaine de bourgades parfois très éloignées les unes des autres, des groupes de combattants en faible nombre au début mais dont le nombre s’accrut à partir de 1943 avec la loi du STO puis du 6 juin 1944. Le maquis Surcouf avait pris une telle ampleur que la section antiterroriste de la police de Rouen qui travaillait étroitement avec la Gestapo envoya dans la région concernée des escouades de militaires allemands au long de l’été 1944 dans le but de venir à bout du maquis et pour intercepter son commandant Robert Leblanc. La troupe guidée par l’inspecteur collaborationniste Alie, ne parvint jamais à arrêter Leblanc qui sut toujours opérer ses replis. Ces opérations, organisées contre le maquis Surcouf furent meurtrières comme en témoignent les lignes qui suivent.


Saint-Georges-du-Vièvre (Eure), 6 juin 1944
REINERT André Jules (alias Tintin au maquis Surcouf)
GOSSELIN Bernard Albert Emile (alias Bernard au maquis Surcouf)
 
La Noë-Poulain (Eure), 8 juin1944
FEUILLYE Flavien, Alfred, Albert (alias Flavien au maquis Surcouf)
LEROY Charles, Marius
 
Saint-Etienne-l’Allier (Eure), 14 juillet 1944
SAILLARD Léon Gaston (alias Doudou au maquis Surcouf)
 
Épaignes (Eure), 4 août 1944
SORTEMBOC René dit Le Pélican
MERCIER Kléber dit Raspail
RIBAULT Jean dit Jean Labbé
Un inconnu fusillé à Épaignes (s’est avéré être un Russe nommé à la Française : MALOUGUINE Pétroff )
 
Bouquelon (Eure), 4 août 1944
JOUAN Maurice, André, Arthur [alias Nicolas au maquis Surcouf], né le 21 octobre 1921 à Sainte-Opportune-la-Mare (Eure) : ce chef de groupe à la tête des combattants de Bouquelon y fut arrêté puis déporté à Buchenwald où il périt en 1944.
FOUTEL Charles, Louis, Pierre
GONNIER Raymond, René
LEMOING Maurice, Henri, Pierre, Florent
PICOULT Bernard, Pierre, Joseph
RIDEAU Jacques (alias Le Buffle au maquis Surcouf)
 
Angerville-la-Campagne (Eure), 13 août 1944
BOUY Maurice, Louis alias La Fourmi au maquis
COQUELET René alias Coco au maquis
FEUTELAIS Pierre alias Gaston Le Braz
MONTIER Roger, René, Pierre alias Le Lorrain
PICHON Albert, Armand alias l’Aveugle au maquis
RINGEVAL Fernand, Lucien, Jean alias Fernand au maquis
VARGIOU Antonio alias Le Marseillais au maquis
VAUQUELIN Julien alias La Boulange au maquis

Pont-Audemer (Eure), 26 août 1944
LABBÉE Bernard
 
Pont-Audemer, 28 août 1944
BARBIER Jean, Edouard, Antoine, Gabriel alias Couac au maquis
BELLIARD Claude, Jean, José alias Morpion au maquis
Le GUÉNINEL de LIGNEROLLE Philippe alias Le Bison au maquis
PELSENEER Claude Paul alias Pétot au maquis

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article244185, notice Pont-Audemer (Eure) : le maquis Surcouf, 6 juin-28 août 1944 par Jean-Paul Nicolas, version mise en ligne le 9 décembre 2021, dernière modification le 4 janvier 2022.

Par Jean-Paul Nicolas

S'étendant au sud de la Basse-Seine,la zone d'activité du maquis Surcouf couvrait près de la moitié du département de l'Eure (schéma de Raymond Ruffin)
S’étendant au sud de la Basse-Seine,la zone d’activité du maquis Surcouf couvrait près de la moitié du département de l’Eure (schéma de Raymond Ruffin)
Robert LEBLANC, fondateur puis chef du maquis Surcouf
Robert LEBLANC, fondateur puis chef du maquis Surcouf
A Pont-Audemer : carré des 18 tombes à croix de Lorraine du maquis Surcouf. La 19e tombe est celle de Robert Leblanc.
A Pont-Audemer : carré des 18 tombes à croix de Lorraine du maquis Surcouf. La 19e tombe est celle de Robert Leblanc.

SOURCES : SHD, Vincennes, GR16P. — Mémorial Genweb : voir à Eure, Pont-Audemer, maquis Surcouf. — Raymond Ruffin, Les Lucioles de ma nuit - Le maquis Surcouf en Normandie, Presses de la Cité, 1976.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément