BARROY Marcel, Charles, Auguste

Par Michel Aguettaz

Né le 28 avril 1923 à Damelevières (Meurthe-et-Moselle), abattu le 9 mars 1944 à Saint-Jean-de-Maurienne (Savoie) ; résistant de l’Armée secrète (AS).

Fils de Jules Barroy, mécanicien SNCF et de Marie Jeko, Marcel Barroy habitait Lure (Haute-Saône) en 1940. En 1944, âgé de 21 ans, il était certainement réfractaire au STO. On ignore le parcours qui le mena jusqu’au maquis d’Albiez (Savoie), relevant du 4e bataillon de l’AS-Savoie.
Ses services sont homologués à partir du 1er décembre 1943.
Dans le livre Combat en Maurienne il nous est dit que Marcel Barroy était volontaire pour transporter les tickets d’alimentation du maquis d’Albiez. Le 9 mars 1944, il fut contrôlé dans l’express Chambéry-Modane (Savoie) par des douaniers allemands et fut trouvé porteur d’une grande quantité de titres de rationnement non timbrés. Arrêté, les douaniers le firent descendre en gare de Saint-Jean-de-Maurienne (Savoie) pour le conduire à leur PC de Saint-Michel-de-Maurienne (Savoie). Marcel Barroy profita de la cohue régnant sur le quai de gare pour tenter de s’échapper mais vite rattrapé il fut atteint de deux coups de pistolet au ventre. Il mourut peu avant onze heures dans l’omnibus qui le transportait à Saint-Michel-de-Maurienne.
Son corps fut enfermé dans la salle d’attente de la gare de Saint-Michel-de-Maurienne et c’est là que les gendarmes et le maire de Saint-Michel-de-Maurienne le trouvèrent. Il était porteur d’une fausse carte d’identité au nom de Marcel Barrey, étudiant à Nice (Alpes-Maritimes).
Il a été inhumé dans le cimetière communal de Lure.
Cité à titre posthume à l’ordre du Corps d’armée, Marcel Barroy reçut la Croix de guerre avec étoile de vermeil le 7 juillet 1945 ; il fut déclaré « Mort pour la France », statut militaire, le 26 février 1949.
Le nom de Marcel Barroy figure à Lure sur le Mémorial qui se trouve dans le cimetière communal et sur le monument aux morts 1939-1945.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article244205, notice BARROY Marcel, Charles, Auguste par Michel Aguettaz, version mise en ligne le 8 décembre 2021, dernière modification le 8 décembre 2021.

Par Michel Aguettaz

SOURCES : Arch. Dép. Rhône, 3808 W 1288. — AVCC, SHD, Caen, AC 21 P 14701. — SHD,Vincennes, GR 16 P 35396 et GR 19 P 73/5 p. 2. — Combats en Maurienne, Chambéry, Imprimeries réunies, 1945. — Site Internet Mémoire des Hommes. — Mémorial GenWeb. — État civil mairie de Saint-Michel-de-Maurienne.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément