BÉCART Maurice

Par Philippe Pauchet

Né le 14 février 1885 à Saint-Floris (Pas-de-Calais), mort le 2 juillet 1944 en déportation ; agriculteur à Poix-de-Picardie (Somme) ; membre de la Ligue des Droits de l’Homme et de la SFIO ; résistant déporté.

Maurice Bécart était agriculteur à Poix-de-Picardie (Somme), il y fut élu conseiller municipal socialiste en 1935. Il était membre de la Ligue des Droits de l’Homme. À la fin de 1940, avec quelques habitants de Poix, il fournit des vêtements et des faux papiers à des prisonniers de guerre évadés qui se réfugiaient dans le bois de Sainte-Segrée pour monter dans le train de 6 heures qui leur permettait de rejoindre Rouen.
Ce groupe de résistants isolés finit par se rattacher au mouvement Libé-Nord dirigé par Léon Tellier. Il diversifia ses actions avec la recherche de renseignements, la collecte de fonds et l’hébergement de résistants recherchés par la Gestapo.
Le 19 mai 1944, Maurice Bécart fut arrêté à son domicile. Emprisonné à Amiens, il fut dirigé vers Compiègne. Il décéda le 2 juillet 1944 dans le "Train de la mort" qui le transportait vers Dachau.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article244337, notice BÉCART Maurice par Philippe Pauchet, version mise en ligne le 16 décembre 2021, dernière modification le 16 décembre 2021.

Par Philippe Pauchet

SOURCES : Arch. Dép. Somme, 26W586. – Le Courrier Picard, 10 juillet 1995, "Maurice Bécart, 1885-1944. Conseiller municipal de Poix-de-Picardie. Résistant-Déporté" — Brochure de la Municipalité de Poix-de-Picardie, sd,17 pages.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément