BLANC Pierre, Louis

Par Jean-Luc Marquer

Né le 11 février 1913 à Évian-les-Bains (Haute-Savoie) , massacré le 24 août 1944 à Gières (Isère) ; jardinier ; victime civile.

Pierre, Louis Blanc était le fils de Joseph, Marie Blanc, boucher, et de Françoise Ducret, son épouse.
Lors du recensement militaire, il exerçait la profession de peintre en bâtiment en Suisse. Il fut classé service auxiliaire en raison de l’amputation de deux phalanges de l’index gauche et ne fut pas incorporé.
Le registre indique qu’il était en 1909 «  Tenancier de maison de tolérance à Saint-Nicolas (Nancy) ».
Il épousa Henriette Tassin, le 4 juin 1912 à Paris XIIe arr. Il exerçait alors à nouveau la profession de peintre en bâtiment.
Le mariage légitima une enfant née en 1907.
Maintenu service auxiliaire en 1914, il fut définitivement réformé en 1916 par différents troubles de santé.
En 1944, il habitait à Gières (Isère) et était jardinier.
Il fut tué dans les combats pour la libération de cette commune le 24 août 1944 par un obus tombé près de son domicile 5 rue Jean-Jaurès, vers 10 heures.
Louis Giraud, habitant de Gières, fut interviewé pour le journal communal à l’occasion du 75e anniversaire de la libération de Gières :
« Pierre Blanc, le jardinier du clos Lanat (aujourd’hui place de la République), lui il est mort sous un obus tombé chez Corbel, au tout début de la rue Jean-Jaurès. ».

Pierre Blanc obtint la mention « Mort pour la France ».
Son nom figure sur les monuments aux morts de Gières, ville et cimetière.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article244387, notice BLANC Pierre, Louis par Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 6 janvier 2022, dernière modification le 6 janvier 2022.

Par Jean-Luc Marquer

SOURCES : AVCC, Caen, AC 21 P 314061 (nc). — Arch. Dép. Haute-Savoie, RMM, 1 R 680, mat. 1788. — Gières Infos, n° 423, juillet-août 2019, p. 9 à 11. — État civil (naissance, AD 74, mariage, Paris, décès, mairie de Gières).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément