JUND Émile

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 11 janvier 1895 à Gambsheim (Alsace-Lorraine annexée, Bas-Rhin), exécuté sommairement le 7 décembre 1944 à Gambsheim ; journalier ; résistant de l’ORA.

Émile Jund était le fils de Xavier Jund et de Philippine Sprauer.
Il avait une sœur jumelle prénommée Émilie.
Il était domicilié à Gambsheim (Bas-Rhin) et exerçait le métier de journalier.
Il épousa Edmond, Emilie Jung le 4 décembre 1920 à Gambsheim.
Il entra dans la Résistance au Secteur ORA de Strasbourg Campagne et au sous-secteur de Gambsheim.
Il fut capturé à Gambsheim au cours d’une patrouille le 29 novembre 1944 et fusillé en représailles le 7 décembre 1944.
Sur Mémorial Genweb, il est déclaré victime civile et fusillé sans jugement par l’ennemi.

Son nom figure sur le monument aux morts, à Gambsheim.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article244412, notice JUND Émile par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 20 décembre 2021, dernière modification le 21 décembre 2021.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Service historique de la Défense, AVCC, Caen, AC 21 P 59478 (nc) ; GR 16 P 314879 sans homologation (nc) et GR 19 P 67/8 pages 11 et 12.— Musée de la Résistance en ligne données extraites du CD(DVD)-ROM : La Résistance des Alsaciens (2016).— Mémoire des Hommes.— Mémorial Genweb. —Geneanet.— État civil, naissance, Arch. Dép. Bas-Rhin, 4 E 150/13, p. 2 et 3.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément